14º Dim. B le 4-5 juillet 09

posted Jul 3, 2009, 9:27 PM by German Sanchez

14º Dimanche du temps de l’Église

Année Liturgique B

Orange County et Los Angeles, le 4-5 juillet 2009

1ère lecture : du livre d’Ezéquiel 2,2-5

Psaume : Ps 122(123)

2ème lecture : de la 2ème lettre de St Paul aux Corinthiens 12,7-10

Evangile : selon St Marc 6,1-6

 

En lisant le passage de St Marc que l’Église nous propose pour ce dimanche, nous pouvons retrouver des similitudes entre les gens de Nazareth et notre société actuelle et un enseignement pour nous aujourd’hui.

Des similitudes :

Les contemporains de Jésus ont l’habitude de juger les autres par leur classe sociale, leur famille, leurs diplômes, en somme, par leur apparences. En voyant et surtout en écoutant les enseignements de Jésus, les gens se questionnent : « D’où cela lui vient-il ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ? N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? Et ils étaient profondément choqués à cause de lui ».

Jésus vient d’une famille modeste et lui-même ne fait pas partie des gens instruits ou puissants de Nazareth. Son enfance et son adolescence ont été normales et ses voisins ne l’ont jamais considéré comme quelqu’un de spécial. Ils passaient à côté de lui sans se rendre compte de qui il était en vérité. Ils ont eu du mal à accepter que cet enfant de leur quartier, ce jeune avec qui ils avaient parlé et cet adulte qui travaillait comme eux, était  le fils de Dieu.

Il nous arrive souvent de juger les autres par leurs apparences. Parfois nous jugeons de la même façon que les gens de Nazareth.

Bien souvent nous mésestimons ou simplement nous ignorons quelqu’un à cause des vêtements qu’il porte ou de son passé qui nous a été rapporté par un voisin méprisant. Il nous arrive de passer à côté de quelqu’un sans prêter attention à ses paroles car il ne fait pas partie de notre milieu sociale ou il n’a pas fait autant d’études que nous ou il n’a pas la voiture à la mode ou il ne parle pas très bien notre langue.

Comme les contemporains de Jésus, il nous arrive de passer à côté de gens qui auraient pu nous aider à grandir. Nous avons beaucoup de similitudes avec les gens de Nazareth.    

Un enseignement :

L’Évangile nous enseigne cette semaine que Dieu passe par des gens simples, pauvres et humbles pour se révéler, pour nous parler et pour agir dans notre vie.

Si nous pensons au Curé d’Ars (patron des prêtres), si nous regardons la vie de Bernadette Soubirous et si nous sommes attentifs aux pauvres, aux malades, aux personnes âgées et aux enfants nous reconnaîtrons le visage de Dieu et nous découvrirons des messages qui Dieu nous transmet par leur intermédiaire.

L’Esprit Saint choisit encore aujourd’hui des hommes et des femmes, des enfants et des personnes âgées, des malades et des pauvres pour nous aider à grandir dans la foi.

Avec St Paul, nous sommes invités à dire : lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort. Si nous faisons nôtres les paroles de St Paul, nous allons ouvrir notre cœur pour laisser l’Esprit de Dieu nous parler et pour permettre au Seigneur de faire des miracles dans notre vie et dans notre foi.

Celui qui, par orgueil ou par manque de confiance dans la force du Seigneur veut gérer sa vie, sa famille, son travail, son existence tout seul ne laisse pas au Christ un espace pour qu’il puisse intervenir dans son histoire.

Demandons au Seigneur qu’il nous aide à respecter les autres pour ce qu’ils sont et non pas pour ce qu’ils semblent être et surtout les plus petits et les plus simples pour que nous soyons ouverts aux messages que Dieu nous transmets par les paroles et par la vie de ceux qui souffrent et de ceux et celles qui sont méprisés ou ignorés par notre société.

Apprends-nous Seigneur l’humilité et ouvre nos cœurs à ta Parole et à ta présence dans le monde d’aujourd’hui.

Amen 

P Germán

Comments