13ème Dim du temps de l’Église Année Liturgique B Los Angeles, 28 juin 2015

posted Jun 25, 2015, 8:45 PM by German Sanchez   [ updated Jun 27, 2015, 5:36 PM ]

13ème Dim du temps de l’Église

Année Liturgique B

Los Angeles, 28 juin 2015

1ère lecture : du livre de la Sagesse 1,13-15;.2,23-24

Psaume : 29(30) 2.4.5-6.11.12.13

2ème lecture: 2ème lettre de St Paul aux Corinthiens 8,7.9.13-15

Evangile: Saint Marc 5,21-43

En ce dimanche nous sommes invités à parler de la foi.

Dans notre vie il y a des moments dans lesquels la foi chrétienne est mise à l’épreuve.

La maladie et la mort sont des moments difficiles que nous devons affronter personnellement, en famille ou dans la communauté.

L’évangile de ce dimanche nous parle de la maladie et de la mort. Prenons quelques minutes pour découvrir comment la foi chrétienne nous aide à affronter la maladie et la mort qui sont deux réalités devant lesquelles nous sommes souvent désorientés.

Le Livre de la Sagesse nous dit que Dieu n’a pas fait la mort et qu’Il ne se réjouit pas de voir mourir les siens.

Il m’arrive souvent d’accompagner des personnes malades ou des familles qui ont perdu un être cher dans un accident ou suite à un crime.

En essayant de consoler ceux et celles qui souffrent à cause de la maladie ou du deuil il y a encore des chrétiens qui disent qu’il faut accepter la réalité de la maladie ou de la mort car c’est la volonté de Dieu.

Non, c’est une erreur. Dieu n’a pas fait la mort et il ne se réjouit pas de voir mourir les siens.

Jésus n’est pas insensible devant la maladie. Il change son programme pour aller rencontrer la jeune fille qui vient de mourir.

La volonté de Dieu est que nous soyons comme Jésus. Nous devons combattre la maladie et la mort. Nous devons lutter contre tout ce qui fait souffrir l’humanité.

Dieu nous a donné la foi, la Parole, la connaissance, l’intelligence et l’amour pour que nous les utilisions dans la lutte contre le mal et contre la souffrance.

La foi chrétienne n’est jamais résignation devant le mal. La foi chrétienne est une force, comme celle venant de Jésus quand la femme de l’évangile est guérie. La foi donne santé, paix, joie, vie.

La foi chrétienne nous invite toujours et surtout dans les moments difficiles de la vie, à nous mettre debout pour lutter contre l’injustice, contre le mal sous toutes ses formes.

La foi chrétienne doit être visible et doit être vécue dans le quotidien de la vie. Elle doit illuminer nos paroles et nos actes. Elle a quelque chose à dire sur la création, sur le rapport entre les humains, sur les relations entre l’humanité et la création, en somme, sur tout ce qui concerne la vie de l’homme et de la femme.

Dans sa dernière encyclique sur l’écologie « Laudato si », le pape François invite les hommes et les femmes de bonne volonté à s’engager dans la protection et dans la lutte pour le respect de la création.

La foi est un engagement. Jésus nous a donné l’exemple. Il s’est engagé dans le combat contre la maladie, contre la mort, contre le mal.

Demandons-nous en cette semaine, que pouvons-nous faire, au nom de la foi, pour que le mal, la pauvreté, l’injustice et la souffrance reculent dans notre vie et autours de nous ?

Amen

                        P Germán

Comments