12º Dimanche du temps de l’Église A Los Angeles, le 25 juin 2017

posted Jun 20, 2017, 2:34 PM by German Sanchez

12º Dimanche du temps de l’Église

Année Liturgique A

Los Angeles, le 25 juin 2017

Première communion de Maxime et Alexandra

1ère lecture : du Livre de Jérémie 20,10-13

Psaume : Ps 68(69) 8-10.14.17.33-35

2ème lecture : de la lettre de St Paul aux Romains 5,12-15

Evangile : selon St Matthieu 10,26—33

Avec la fête de la Trinité que nous avons célébrée il y a deux semaines, nous avons conclu le temps pascal et nous revenons au temps ordinaire ou temps de l’Église.

Maintenant, la liturgie nous invite particulièrement à réfléchir et à essayer de mettre en pratique la foi, à pratiquer la foi dans la vie de tous les jours.

La foi, la relation avec Jésus doit se pratiquer. C’est un non-sens, une contradiction de dire j’ai la foi mais je ne suis pas pratiquant.

La foi qui ne se manifeste pas dans les paroles et les actes de la vie de tous les jours est une foi morte. Elle n’est pas la foi en Jésus-Christ. Jésus est un Dieu d’hommes et de femmes qui agissent dans le monde illuminés, guidés et fortifiés par la présence de Dieu dans leur cœur.

Les lectures de ce dimanche nous rappellent que la foi est synonyme de confiance et que les chrétiens sont des messagers de la Bonne Nouvelle.

La foi est synonyme de confiance.

Croire en Dieu veut dire vivre dans la confiance. Dans l’Évangile de ce dimanche Jésus dit à ses disciples : « ne craignez pas. » Plusieurs fois dans la Bible la Parole de Dieu nous invite à dépasser la peur pour vivre dans la confiance.

Il est vrai que dans notre monde il y a beaucoup de situations et des événements qui peuvent nous conduire vers la peur. Nous ne sommes pas naïfs et nous savons que le mal existe autour de nous. Mais les chrétiens, les baptisés, ceux et celles qui se nourrissent du Corps et du Sang du Christ, ceux et celles qui ont reçu l’Esprit de Dieu, sont des hommes et des femmes qui voient et qui mettent en valeur tout ce qu’il y a de bon et de beau dans le monde. Nous vivons dans la confiance parce que nous savons que Dieu est avec nous et que le mal n’aura pas la dernière parole.

Le mal commis par des petits groupes fait souvent beaucoup de bruit. L’amour et la bonté qui existent dans le cœur de beaucoup d’hommes et de femmes de notre monde ne font pas de bruit mais ils agissent dans notre société et nous les chrétiens nous en sommes les témoins.

Le terrorisme et toutes les autres formes diaboliques de haine ne nous font pas peur. J’ai été heureux de voir les millions de jeunes qui se sont réunis en concert une semaine après les attentats de Manchester et de Londres. Ils chantaient ensemble : Love, love, love. Quel bonheur de savoir qu’il y a des millions et des millions de jeunes qui croient à l’amour et qui n’ont pas peur d’annoncer à tous que l’amour règnera dans notre monde.

Nous sommes des messagers de la Bonne Nouvelle. Le monde a besoin d’hommes et de femmes comme vous et moi qui annoncions par nos paroles et par nos actes que Dieu est amour, qu’Il est parmi nous, que nous sommes des prophètes de bonheur et que la paix et la justice règneront dans le monde quand l’humanité ouvrira les portes de son cœur à l’action de l’Esprit de Dieu. 

N’ayons pas peur. Allons annoncer à tous que Dieu est amour et que l’amour est l’arme la plus puissante pour vaincre le mal dans toutes ses formes.

P Germán
Comments