12ème Dim du temps de l’Église C, le 20 juin 2010

posted Jun 19, 2010, 11:48 PM by German Sanchez

12ème Dim du temps de l’Église

Année Liturgique C

Los Angeles, le 20 juin 2010

1ère lecture : du livre de Zacharie 12,10-11ª ; 13,1

Psaume: 62(63) 2,3-4.5-6.8-9

2ème lecture: 1ère lettre de St Paul aux Galates 3,26-29

Evangile: Saint Luc 9,18-24

 

Et vous, que dites vous ? Pour vous, qui suis-je ? La question que Jésus pose à ses disciples est une question que chaque baptisé doit se poser de temps en temps pour prendre conscience de l’image que nous avons de Celui que nous suivons depuis notre baptême.

Cette question, ou plutôt, la réponse à cette question nous aide aussi à réfléchir sur notre façon d’agir dans le monde en tant que chrétiens, en tant que disciples de Celui qui nous demande : Qui suis-je pour toi ?

Avec l’aide de la liturgie de ce dimanche, nous pouvons dire que Jésus est Celui qui nous a envoyé l’Esprit de Dieu pour nous purifier. Jésus est le frère de tous les hommes qui nous rappelle que par la foi et par le baptême nous avons étés unis à lui pour proclamer dans le monde que devant Dieu il n’y a plus ni Juif ni païen, il n’y a plus ni esclave ni homme libre, il n’y a plus homme et femme, car tous, nous faisons un dans le Christ Jésus.

Proclamer que Jésus est le Messie et croire que le Christ est notre Sauveur nous engage à vivre comme frères et sœurs de tous les hommes.

Le racisme et la discrimination ne sont pas compatibles avec ceux qui croient en Celui qui est mort sur la croix pour sauver toute l’humanité.

Le racisme et la discrimination sont contraires à la foi car nous proclamons que le Christ est le frère de tous les hommes, que nous avons tous un même Père et que l’Esprit de Dieu habite dans le cœur de tous.

Aujourd’hui nous devons répondre à la question : Et vous, que dites vous ? Pour vous, qui suis-je ? Notre réponse sera vraie si elle s’accompagne des actes qui témoignent devant tous de l’image que nous avons du Christ et de sa présence dans nos paroles et dans nos actes.

Aujourd’hui nous devons répondre à la question du Seigneur non pas avec des paroles mais avec notre vie.

Sommes nous prêts à reconnaitre le Seigneur, le Messie, le Sauveur, le Christ ressuscité dans le visage de tous nos frères ? Sommes-nous prêts à accepter que le Seigneur se révèle à nous défiguré sur la croix mais aussi défiguré dans le visage de la misère, de l’exploitation, dans le visage de l’immigré humilié et dans la souffrance de beaucoup de nos frères et sœurs ? 

Prenons le temps, en ces vacances, de répondre à la question que le Seigneur pose à ses disciples pour que notre vie soit illuminée par notre réponse et pour que les autres découvrent dans notre existence la présence de Celui qui habite en nous, le Christ, le frère de tous les hommes, le Sauveur de toute l’humanité.

Amen.

        P Germán


Comments