11ème Dim du temps de l’Église C LA, le 16 juin 2013

posted Jun 14, 2013, 5:06 PM by German Sanchez   [ updated Jun 15, 2013, 10:43 AM ]

11ème Dim du temps de l’Église

Année Liturgique C

Los Angeles, le 16 juin 2013

1ère lecture : 2ème  livre de Samuel 12,7-10.13

Psaume :31(32)1-2.5.7.11

2ème lecture: lettre de St Paul aux Galates 2,16.19-21

Evangile: Saint Luc 7,36-50

En méditant l’Évangile de ce dimanche je me suis dit qu’il se prête très bien pour monter une pièce de théâtre, pour faire un film ou simplement pour se poser la question : quel est le personnage de cette histoire qui correspond le plus à mon existence ?

Jésus, Simon, ses invités et la femme.

Jésus :

Nous connaissons tous la vie de Jésus et aujourd’hui l’Évangile nous rappelle un des aspects importants de sa personnalité. Il pardonne, il ne critique pas, il accueille et il montre sa compassion pour les pécheurs et pour ceux et celles qui souffrent. 

Simon :

Je dirai que Simon est un bon gars. Il invite Jésus à dîner chez lui, même si son accueil n’est pas très chaleureux. Simon est peut être trop occupé par les détails matériels pour que le repas se passe bien. Il oublie simplement quelques petits détails qui auraient permis à son invité de se sentir bien chez lui.

Les invités :

Ils sont là. On ne sait pas pourquoi. Ils ont aussi été invités. Ils avaient, peut-être, envie de rencontrer Jésus et de partager un repas avec lui. Dans tous les cas, nous pouvons dire que les invités de ce repas sont des personnes qui aiment bien critiquer, accuser et condamner.

La femme :

L’Évangile nous dit que cette femme était connue comme pécheresse. Elle sait que tous connaissent sa vie. Probablement elle sait d’avance qu’elle va être critiquée et que sa présence va déranger les invités.

Cette femme vient à Jésus avec ce qu’elle est et devant Jésus elle se met à genoux pour pleurer et pour offrir à Jésus un peu du bon parfum qu’elle avait sûrement payé cher.

La femme de cette Évangile nous rappelle tous ces hommes et femmes qui n’ont pas honte de se reconnaître pécheurs et qui savent qu’ils/elles ont besoin de Jésus pour vivre en paix.

Rentrons chez nous avec l’image de ce film, de cette œuvre de théâtre, de ce passage de la vie de Jésus, de cette histoire qui se répète souvent autour de nous et demandons-nous quel est le personnage que nous avons joué jusqu’à maintenant et quel est le personnage que nous voulons vivre en sortant de cette Eucharistie ?

Amen.

                                              P Germán
Comments