10ème Dim du temps de l’Église Année Liturgique C 1ères communions OC/LA, le 4/5 juin 2016

posted Jun 2, 2016, 5:08 PM by German Sanchez

10ème Dim du temps de l’Église

Année Liturgique C

1ères communions

OC/LA, le 4/5 juin 2016

1ère lecture : 1er livre des Rois 17,17-24

Psaume:29(30) 2.4.5-6.11.12.13

2ème lecture: lettre de St Paul aux Galates 1,11-19

Evangile: Saint Luc 7,11-17

Aujourd’hui nous commençons une série de dimanches appelés : « dimanches ordinaires ou dimanches de l’Église ».

Les lectures de ces dimanches vont nous aider à découvrir mieux celui que nous suivons : le Christ.

Nous pouvons nous arrêter sur une des plus importantes caractéristiques de Jésus : la compassion.

Nous sommes les disciples de Celui qui est venu nous révéler le visage de Dieu notre Père. Nous sommes des apôtres d’un homme qui nous a montré, avec sa vie, que le nom de Dieu est compassion.

La Parole de Dieu transmise par la Bible nous rappelle que Dieu se manifeste toujours avec un cœur plein de compassion devant ceux et celles qui souffrent.

La première lecture est un bon exemple. Le prophète Elie prie Dieu pour qu’Il intervienne dans la vie de cette pauvre femme qui vient de perdre son fils unique.

Le prophète Elie par sa prière montre sa compassion à cette veuve qui voit mourir ce fils qui était sa raison de vivre. Grâce à la compassion d’Elie, la veuve reconnaît dans sa personne un homme de Dieu.

Dans la deuxième lecture nous avons le témoignage de Paul qui reconnaît qu’il a persécuté l’Église jusqu’au jour où il a compris que Dieu l’avait choisi pour qu’il annonce à tous les peuples que Jésus est la présence de Dieu au milieu de nous.

Saint Luc nous rappelle dans l’Évangile que Jésus fut saisi de compassion devant une veuve qui allait enterrer son fils unique.

Toute la liturgie d’aujourd’hui nous invite à découvrir que le visage de Jésus est compassion, que le nom de Dieu est miséricorde.

Les chrétiens sont des hommes et des femmes qui essayent d’être comme Jésus, le visage de Dieu. Nous devons être dans le monde la manifestation de la compassion de Dieu.

Si nous mangeons le Corps du Christ et si nous buvons son sang dans chaque Eucharistie c’est pour devenir comme Lui l’image de Dieu qui est miséricorde, compassion.

Dieu n’est pas insensible à la souffrance humaine. Jésus est saisi de compassion devant toutes les souffrances que nous portons.

Les chrétiens, ceux et celles qui communient à la vie de Dieu doivent être des hommes et des femmes de compassion. Des hommes et des femmes qui cherchent par tous les moyens à soulager la souffrance de ceux et celles qui sont autour d’eux.

La mission de l’Église, la vocation de tous les baptisés et de tous les disciples du Christ qui participent à la Table de l’Eucharistie est d’annoncer avec nos paroles et nos actes que notre Dieu est compassion et miséricorde.

Ceux et celles qui ont fait leur première communion la semaine dernière, ceux et celles qui ont reçu le Christ pour la première fois hier, ceux et celles qui vont communier pour la première fois dans cette messe et nous qui communions tous les dimanches, nous recevons le Corps et le Sang du Christ pour devenir comme Lui : la compassion de Dieu présente dans le monde d’aujourd’hui.

Amen.

                        P Germán
Comments