Messages‎ > ‎

Message du P. Germán Une retraite à Taizé #2 le 12 mai 2013

posted May 17, 2013, 3:58 PM by German Sanchez   [ updated May 17, 2013, 4:14 PM ]


Message du P. Germán

                                              Une retraite à Taizé #2

Dans le message de la semaine dernière, je vous ai parlé du début de ma retraite.

Aujourd'hui je voudrais partager avec vous la première journée de cette expérience spirituelle.

Lors de la première introduction biblique faite par un des frères de Taizé, j'ai été interpellé par trois belles jeunes filles espagnoles qui m'ont demandé de les aider avec la traduction en espagnol. Le frère nous a parlé du texte de l'Annonciation (Lc 1, 26-38) et il l'a décortiqué en le comparant avec le texte de l'ancien testament qui parle de l'Annonciation à Abraham et à Sarah de la naissance de Jean le Baptiste (Gn 18,1-15).

Très belle méditation sur ces deux textes qui se ressemblent énormément. À la fin de l'introduction, j'ai découvert que ces jeunes femmes (25, 30 et 40 ans) étaient des sœurs contemplatives    (cloîtrées). Quelle surprise et quelle joie dans la rencontre de ces trois sœurs avec qui j'ai beaucoup partagé pendant mon séjour à Taizé!

Nous étions en train de nous présenter quand nous avons été rejoints par un prêtre irakien dont sa langue maternelle est l'araméen (langue maternelle de Jésus) et par une femme américaine (de New York) pasteur de l'Église Baptiste.

Cette femme nous a dit qu'elle aimait beaucoup l'Église Catholique et qu'elle "rêvait d'avoir un passeport catholique et baptiste en même temps ". Elle nous a dit aussi qu'elle regrettait beaucoup le fait que beaucoup de catholiques étaient en train de quitter l'Eglise Catholique pour aller vers d'autres confessions chrétiennes.

Nous allons réfléchir ensemble sur les raisons qui animent ces personnes à changer de confession.

Très souvent, les gens qui quittent l'Église se plaignent d'un manque d'accueil de la part de la communauté catholique et de l'absence de relations d'amitié entre les membres de la communauté. Ils se disent contents dans leur nouvelle communauté mais frustrés par l'absence des sacrements, surtout de l'Eucharistie.

Ces réflexions ont nourri le temps de ma retraite. J'ai beaucoup réfléchi à une intuition qui m'habite depuis le début de mon sacerdoce, il y a 23 ans: "la principale mission du prêtre est de construire des communautés, des familles autour du Christ".

Nous tous les baptisés, nous devons travailler pour faire de notre communauté un lieu d'accueil ouvert, joyeux et vivant.

Je fais le rêve d'une communauté dans laquelle les membres se connaissent, se respectent et s'aident mutuellement. Une communauté dans laquelle on partage les joies et les peines. Une famille dans laquelle on prie les uns pour les autres et dans laquelle on découvre des liens d'amitié, de communion.

À St. Sébastien, nous sommes sur la bonne route. Nous avons parcouru beaucoup de chemin mais il nous reste encore beaucoup à faire.

Nous devons multiplier les occasions de rencontre et de partage pour que "la communion" que nous recevons dans l'Eucharistie soit vécue dans la vie de tous les jours.

"En ce monde marqué toujours davantage par le profit, le rendement et la consommation, l'amitié reste pour beaucoup un lien où s'affirme notre humanité. Or, Jésus ne nous dit-il pas: 'Je vous appelle des amis' ". ("Une multitude d'amis". Frère John, de Taizé. Réimaginer l'Église chrétienne à l'heure de la mondialisation" Les Presses de Taizé). Nous les chrétiens avons la mission de construire la grande famille humaine. Nous devons travailler pour que l'amitié que le Christ partage avec nous soit le ciment des relations entre nous.

Bonne semaine.

Bonne année de la Foi

P Germán le 12 mai 2013
Comments