Messages‎ > ‎

Message du P. Germán le 8 novembre 2015 LA FAMILLE

posted Nov 3, 2015, 6:29 PM by German Sanchez

Message du P. Germán

LA FAMILLE

Il y a quelques jours, j’ai lu la phrase suivante dans un restaurant : « Il n’y a pas de famille parfaite. Dans toutes il y a des conflits et des discordes. Parfois nous ne nous parlons plus. Mais à la fin la famille est la famille et l’amour est toujours là. La famille qui est toujours unie ne sera jamais vaincue. »

J’ai félicité le propriétaire ; je l’ai remercié parce qu’il nous nourrit physiquement et spirituellement.

En lisant cette phrase j’ai pensé au dernier Synode qui s’est réuni au mois d’octobre dernier à Rome. Pendant trois semaines, le Synode a réfléchi sur la vocation et la mission de la famille dans l’Église et dans le monde. Quelques jours avant le Synode, le Pape François est venu aux Etats Unis pour participer à la rencontre mondiale des familles qui a eu lieu à Philadelphie.

Je me sens fier de cette Église qui invite hommes et femmes de bonne volonté du monde entier à réfléchir, à protéger, à respecter et à aimer la famille.

Après le Synode, le Pape François écrira probablement un texte pour donner des orientations pastorales à l’Église pour qu’elle aide les familles d’aujourd’hui à trouver et à vivre leur vocation et leur mission dans l’Église et dans le monde.

On parle beaucoup de la crise de la famille d’aujourd’hui. Nous avons tous quelque chose à dire et à faire pour aider les familles à sortir de la crise.

Le monde a besoin de familles heureuses. Beaucoup de problèmes sociaux disparaîtront si les familles qui constituent la société sont plus stables.

Si nous travaillons pour la paix et la justice dans nos familles, la société connaîtra la paix et la justice que tous désirent.

Redonner à la famille la beauté et le rayonnement qu’elle mérite revient à redonner au monde et à l’humanité le visage que Dieu lui a donné le jour de la création.

Regardons la famille avec reconnaissance. Elle nous a donné la vie, elle nous a appris à aimer, elle nous a pardonné et corrigé quand nous avons fauté. Elle nous a donné les outils dont nous avons eu besoin pour être celui ou celle que nous sommes aujourd’hui.

Revenons à la famille si nous nous sommes éloignés d’elle. La famille a besoin de nous et nous avons besoin de la famille. Le Pape François disait à Philadelphie que les grands-parents sont la mémoire et les enfants et les jeunes la force et l’espérance de la famille.

Engageons-nous dans la protection de la famille. Faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour que nos familles soient des lieux d’échange, de pardon, de respect, de formation, de soutien mutuel, d’accueil, en somme, des lieux d’amour. La famille est la meilleure université qui nous prépare pour la vie.

Ne laissons pas mourir ou disparaître nos familles, elles sont l’image de la Trinité : des personnes différentes unis par l’amour.

Que vous soyez enfant, jeune, adulte ou personne âgée, regardez votre famille comme un trésor que Dieu vous a donné pour que vous y puisiez ce dont vous avez besoin pour être heureux. N’oubliez pas de donner à votre famille le meilleur de vous-même pour qu’elle soit modèle d’amour pour les autres.

Merci Seigneur pour nos familles. Elles ne sont pas parfaites mais elles sont animées par l’amour qui vient de toi. Aide-nous à devenir artisans d’unité, de justice, de paix et d’amour dans nos familles.

Prions toujours pour les familles qui souffrent.

Bonne semaine.

P. Germán le 8 novembre 2015

Comments