Messages‎ > ‎

Message du P. Germán le 8 juillet 2012

posted Jul 5, 2012, 4:02 PM by German Sanchez

Message du P. Germán

La semaine dernière je vous ai proposé de réfléchir sur la première partie d’une des phrases du Pape Jean XXIII lorsqu’il a annoncé l’ouverture du Concile Vatican II. Cette semaine, je vous rappelle le désir du Pape et vous invite à regarder la deuxième partie de ses paroles.

Jean XXIII dit : « Je veux ouvrir une fenêtre dans l’Église, afin que nous puissions voir ce qui se passe dehors, et que le monde puisse voir ce qui se passe chez nous ».

Le Pape espérait que le Concile Vatican II permette à l’Église et aux chrétiens de voir ce qui se passe dans notre monde et que le monde puisse, en même temps, découvrir ce qui se passe à l’intérieur de l’Église.

Pour nous préparer à célébrer l’Année de la Foi, du 11 octobre 2012 au 24 novembre 2013, nous pouvons prendre un des textes du Concile. La lecture, la prière et la réflexion, seuls ou avec d’autres, d’un des textes du Concile peuvent nous aider à découvrir, à comprendre, à apprécier et à nous situer face à ce qui se passe dans notre monde.

Les textes du Concile peuvent aussi nous aider à mieux vivre notre foi pour que le monde, nos frères et sœurs qui ne connaissent pas le Christ et l’Église puissent voir ce qui se passe chez nous.

Une meilleure connaissance des textes du Concile Vatican II peut nous aider à mieux nous situer dans ce monde d’aujourd’hui qui est le nôtre, dans ce monde que Dieu a créé, dans ce monde dans lequel Jésus a vécu, dans ce monde que Dieu aime et dans ce monde où nous sommes envoyés pour être la lumière et le sel de la terre.

Une meilleure connaissance du Concile Vatican II peut aussi nous aider à présenter au monde le vrai visage du Christ, la vraie nature et la mission de l’Église. Il y aujourd’hui, dans notre société, des hommes et des femmes qui se sont éloignés du Seigneur ou de l’Église à cause de malentendus ou des mauvaises représentations du Christ ou de l’Église.

Le Concile Vatican II nous invite à découvrir la beauté du Christ et la mission de l’Église pour que notre relation avec le monde ne soit pas conflictuelle mais fraternelle.

Si nous regardons le monde avec les yeux de Dieu et si le monde regarde l’Église avec les yeux du Christ, nous allons apprécier le monde tel qu’il est et le monde va voir l’Église comme une mère pleine de compassion, comme une éducatrice remplie de sagesse et comme une guide rayonnante de la lumière de l’Évangile.

Découvrons le Concile pour voir ce qui se passe dans le monde et pour que le monde voit ce qui se passe dans l’Église avec un regard fraternel.

Dans le message de la semaine prochaine nous réfléchirons sur des paroles de Paul VI à la fin du Concile.

Bonne semaine.

P Germán le 8 juillet 2012
Comments