Messages‎ > ‎

Message du P. Germán le 7 janvier 2018 Un exemple de solidarité

posted Jan 3, 2018, 2:08 PM by German Sanchez   [ updated Jan 3, 2018, 2:10 PM ]

Message du P. Germán

Un exemple de solidarité

 

Voici un exemple concret de solidarité. Merci à Odile de m’avoir donné l’autorisation de publier ce texte. Je pense qu’il peut inspirer beaucoup à suivre son exemple et celui de Thierry, Maïa et ses collègues.

 « Le samedi 1er décembre, avec Thierry et Maïa et quelques collègues de l’équipe de BrandStorm nous avons vécu des moments forts qui se doivent d’être partagés. Nous nous étions tous levés aux aurores pour être de bonne heure et de bonne humeur à l'appel des volontaires à côté des Whatts Towers, dans le « Ted Watkins Park » et participer à un événement organisé par Convoy of Hope, où pendant toute la journée des services sont offerts gratuitement aux plus démunis de cette région. Ce parc où jamais rien ne se passe depuis 15 ans, car l’activité des gangs et la violence y sont monnaie courante, avait été transformé, grâce à la proclamation d’une « journée de Paix » par la police des gangs, en une sorte de grande foire, où l’on pouvait recevoir gratuitement nourriture à consommer sur place et à emporter, vêtements, chaussures, vaccins divers, portraits de famille, jouets pour les enfants, etc.

Après avoir commencé la journée à préparer des hot dogs par centaines avec mes collègues j'ai ensuite été transférée à la tente de sensibilisation et de prévention du cancer du sein, organisée conjointement par Convoy of Hope et la National Breast Cancer Foundation. Très vite j'ai réalisé combien cette journée allait être importante pas juste pour les gens avec qui je parlais mais aussi pour moi. La première personne que j'ai accueillie à ma table était terrorisée à l'idée qu'on lui annonce bientôt qu'elle avait le cancer du sein. On lui a trouvé des cellules douteuses il y a quelques temps et depuis elle doit avoir des contrôles tous les trois mois. Une épée de Damoclès qui la rend malade. Nous avons beaucoup parlé et quand elle est partie elle m'a pris les mains pour me dire "je suis vraiment contente d'être venue car je me sens déjà mieux".  Quelques paroles rassurantes peuvent avoir un effet incroyable dans nos moments les plus vulnérables… Inutile d’ajouter que cette dame n'est pas la seule qui ait tiré quelque chose de cette rencontre.

Après une trentaine d'autres personnes que j'ai accueillies, l'une des dernières personnes rencontrées en cet après-midi m'a profondément touché.  Elle était toute maigre et me regardait à peine pour parler. Elle était pourtant si belle ! J'ai très vite remarqué que là où aurait dû être sa poitrine il y avait presque des trous. Elle a partagé avec moi qu'elle venait de terminer ses traitements récemment après un cancer du sein. Elle n'avait que 31 ans ! Ce qui m'a frappé le plus c'est qu'elle m'a dit avoir honte. Honte que ceci lui soit arrivé. Une notion qui me dépassait… colère peut-être, apitoiement sur soi-même… mais honte ?! Nous avons parlé pendant très longtemps, elle m'a tenu la main pendant très longtemps, pleuré et j'ai partagé mon histoire avec elle car elle semblait persuadée qu'elle ne survivrait pas. J’ai ressenti son cœur meurtri, mais aussi sa confiance quand elle a enlevé le foulard et la casquette qu’elle portait pour dissimuler sa courte chevelure et son magnifique jeune visage. Elle s’appelle Keena. Pour finir elle est repartie avec un sourire en me disant qu'elle était tellement heureuse de m'avoir rencontré et après avoir fait une photo ensemble et partagé un "Big hug" j'ai vraiment ressenti que cette rencontre nous avait marqué toutes les deux. Une journée bénie où j'ai vécu des moments intenses de fraternité non seulement avec mes collègues, mais avec des gens que je n’aurais sans doute pas rencontré sans cet événement, qui ont tellement peu et qui souffrent à bien des niveaux mais qui sont tellement heureux de partager un peu de gentillesse et de fraternité quand on leur tend la main.                        

Bonne semaine.

P Germán le 7 janvier 2018

Comments