Messages‎ > ‎

Message du P. Germán le 27 mars 2016 Le Cierge Pascal 2016

posted Mar 31, 2016, 4:03 PM by German Sanchez   [ updated Mar 31, 2016, 4:30 PM ]

Message du P. Germán

Le Cierge Pascal 2016

Depuis que je suis prêtre (1990) j’ai toujours eu la chance de recevoir d’Allemagne la décoration pour le cierge Pascal de ma paroisse.

Ludger Kintzinger étudia avec moi à Rome. Il profite de ses qualités d’artiste pour réaliser chaque année une belle décoration pour le cierge pascal de sa paroisse Marie de la Paix (Vechta en Allemagne) et en même temps il fait un autre exemplaire pour l’offrir à la paroisse où je me trouve.

 

Le curé de la paroisse allemande, le Père Richard, qui vient de célébrer ses 80 ans au début mars est très fier de son cierge pascal. Il est heureux de voir sa paroisse, qui fait partie d’une petite ville de 25.000 habitants, en communion, grâce au cierge pascal, avec une paroisse d’une grande ville américaine, Los Angeles.

Cette année, Ludger a pris comme thème « de l’obscurité à la lumière ». La réalité quotidienne et plusieurs textes bibliques l’ont accompagné dans la conception de son œuvre. Il nous donne comme exemple : « Soyez joyeux dans l’espérance, endurants  dans la détresse, tenaces dans la prière ». Rm 2,12.

Dans ce monde dans lequel la guerre et le drame sont omniprésents, dans notre vie dans laquelle il y a des innombrables ténèbres (égoïsme, jalousie, conflits familiaux, chômage, divisions, maladie, manque d’amour), la résurrection du Christ vient illuminer nos obscurités. Le Christ ressuscité est notre lumière et plus nous sommes proches de Lui, plus nos vies sont illuminées par sa clarté. Dans le cierge, plus on est proche de la flamme (le Christ), plus les couleurs sont claires.

La première et la dernière lettre de l’alphabet grec encadrent le dessin en haut et en bas. L’Alpha et l’Omega nous rappellent que le Christ est le début et la fin de l’histoire.

Sur la croix se trouve le chiffre 2016. Il s’agit de nous rappeler que la Passion, la Crucifixion et la Résurrection du Christ ne sont pas une histoire du passé mais qu’elles se renouvellent cette année dans l’Église.

Un ami de Ludger a dit que le Cierge de cette année le faisait penser au texte de Jn 14,2 « Il y a beaucoup de places dans la maison de mon Père ». En effet, chaque petit carré peut représenter la fenêtre d’une des chambres de la maison de Dieu notre Père. Quelle joie de penser qu’une de ces fenêtres donne sur la chambre que Dieu a réservée pour toi et moi,  tout proche de la lumière du Christ ressuscité.

Je crois que chacun peut trouver une explication personnelle à cette œuvre d’art qui est notre cierge pascal.

Le Cierge me fait penser à l’année de la miséricorde. En cette année nous sommes invités à visiter les périphéries qui sont dans l’obscurité. Avec la lumière du Christ ressuscité nous sommes envoyés par l’Eglise illuminer les lieux sombres de notre monde.

En cette période pascale, prenons du temps pour contempler le Cierge Pascal de notre paroisse. Rappelons-nous que quelque part au nord de l’Allemagne, le même cierge est en train de briller. Pensons à ceux et celles qui loin de nous prient devant le même cierge pascal. C’est cela la catholicité de l’Église.

Profitons du Cierge Pascal pour prier devant le Christ ressuscité et pour lui confier nos peurs et nos souffrances. Laissons-nous illuminer par la lumière de la résurrection pour que notre vie rayonne de la présence du Christ.   

Le Cierge Pascal sera allumé pendant tout le temps pascal et il brillera aussi pendant les baptêmes, les confirmations, les ordinations, les mariages, les funérailles et les grandes fêtes liturgiques de l’Église pour nous rappeler que nous appartenons au Christ et que le Centre de la vie de tous les chrétiens est le Christ qui est notre lumière.

Venez contempler notre Cierge Pascal et rappelez-vous que dans nos obscurités le Christ allume un feu qui ne s’éteint jamais. Alléluia.

Joyeuses Fêtes de Pâques

P Germán le 27 mars 2016
Comments