Messages‎ > ‎

Message du P. Germán le 19 avril 2015 LA PAROISSE ET LA NOUVELLE EVANGELISATION

posted Apr 16, 2015, 3:48 PM by German Sanchez   [ updated Apr 16, 2015, 3:53 PM ]

Message du P. Germán

LA PAROISSE ET LA NOUVELLE EVANGELISATION

En ce temps pascal, je vous invite à lire les paroles que l’archevêque Gomez adressa le 20 février dernier au Conseil Pastoral de l’Archidoicèse. Ce discours a été publié par les journaux « The Tidings » et « Vida Nueva » le 6 mars 2015. Nous avons utilisé  leur version (avec leur autorisation) pour en faire la traduction et la publication.

La paroisse est le cœur de la nouvelle évangélisation.

(Par Mgr José H. Gomez archevêque de Los Angeles, le 6 mars 2015.)

 

A fur et à mesure que je visite les paroisses tout au long de ce grand archidiocèse, je vois tous les jours que la foi se vit au cœur des paroisses.

Nous venons à nos paroisses pour l’Eucharistie et pour les sacrements. Nous venons à nos paroisses pour écouter la Parole de Dieu et pour nous rassembler pour rendre service aux pauvres et aux autres membres de notre communauté.

La paroisse est vraiment le lieu et la source de la nouvelle évangélisation parce que la paroisse est le lieu dans lequel se vivent tous les jours le mystère et la mission de l’Église.

La paroisse n’est pas une « institution ». C’est plutôt une famille. Une famille centrée sur l’Eucharistie et la Parole de Dieu et rassemblée par l’amour réciproque et l’attention au monde.

Une grande partie du travail quotidien de chaque paroisse est de fortifier chacun des membres de cette famille qui est la paroisse : nourrir leur foi, soigner leurs blessures et leur faire connaître Dieu.

En étant au service de ses gens, la paroisse ne doit jamais être fermée sur elle-même ou travailler seulement pour son profit.

Chaque paroisse, même la plus petite et la plus pauvre, doit comprendre qu’elle fait partie de la mission universelle que Jésus Christ confia à l’Eglise Catholique : proclamer l’Evangile et faire des disciples de tous les peuples.

Dans « La joie de l’Évangile », le Pape François écrit : « Dans toutes ses activités, la paroisse encourage et forme ses membres pour devenir évangélisateurs. C’est une communauté de communautés, un sanctuaire dans lequel viennent boire ceux qui ont soif au cours de leur voyage et un centre de croissance missionnaire constante. »

Je pense que le défi de notre époque est de communiquer ce nouvel esprit missionnaire à tout ce que nous faisons, à toutes les institutions et à tous les ministères dans l'Église. Cet esprit missionnaire commence "dans la source" qui est la paroisse.

Alors que nous avançons dans notre travail de la nouvelle évangélisation, nous devons essayer de plus en plus de trouver des moyens pour donner cette orientation «missionnaire» à tous nos programmes paroissiaux: l'éducation religieuse, la préparation aux sacrements et tous les divers ministères de service. Le conseil financier et le conseil pastoral doivent comprendre que leur travail vise à servir la mission salvatrice de l'Église.

Dans nos paroisses nous devons examiner tous les domaines et nous demander: Sommes-nous en train d’appeler les gens à une relation plus profonde avec le Christ? Sommes-nous en train d’inviter les gens à un engagement plus profond avec son Evangile et sa mission?
Dans la nouvelle évangélisation, nous avons besoin aussi d'une pleine compréhension de la mission de l'Église.

De toute évidence, la mission de l'Eglise doit attirer les gens aux sacrements, spécialement l'Eucharistie et le sacrement de la Réconciliation. Il s’agit également de proclamer la Parole de Dieu et de l'expliquer dans la catéchèse et les homélies. Cela signifie pourvoir aux besoins spirituels et au bien-être des différentes communautés, comme les familles, les jeunes et les personnes âgées. Nous devons construire un sens de la communauté et de communion dans le Seigneur.

Mais la nouvelle évangélisation n’est pas seulement «spirituelle». Elle est également temporelle, physique et sociale.

L'amour de Dieu que nous expérimentons et partageons dans nos paroisses doit être partagé de multiples façons, avec notre prochain dans la collectivité, au-delà des limites visibles de nos paroisses.

Nous devons nous mettre au service de notre communauté mais nous ne pouvons pas en rester là. Nous devons sortir vers le monde, pour rejoindre le poids qu’il porte à cause de la douleur, l'injustice, le chagrin et la souffrance. Nous devons être des artisans de paix, des guérisseurs, des pacifistes et des défenseurs des faibles et des innocents.

Dans son message pour le Carême, le Pape François dit: "Chers frères et sœurs, comme je souhaite que tous les endroits où l'Eglise est présente, en particulier dans nos paroisses ... puissent devenir des îles de miséricorde au milieu de la mer de l’indifférence »….

Prions les uns pour les autres.
Priez aussi pour qu’il y ait un renouveau missionnaire dans toutes nos paroisses. Que nous puissions faire de toutes les paroisses de l'archidiocèse de Los Angeles, "une île de la miséricorde."
Et que Notre Dame des Anges soit avec nous tous, pour que nous cheminions ensemble dans cette belle mission de la nouvelle évangélisation.
NDLR:
Ce texte est une adaptation de la conférence de l'archevêque à la Réunion interrégionale annuelle du Conseil pastoral de l'archidiocèse, tenue le 20 Février.

P. Germán le 19 avril 2015
Comments