Messages‎ > ‎

Message du P. Germán le 25 octobre 2015 CITOYENS DU MONDE

posted Oct 21, 2015, 11:51 AM by German Sanchez

Message du P. Germán

CITOYENS DU MONDE

Le 22 septembre 2015 je suis devenu citoyen américain. Le même jour au soir je suis parti à Washington avec un groupe de 15 paroissiens pour concélébrer la messe avec le Pape François. Quelle belle expérience ! Nous en parlerons dans un prochain message.

Arrivé aux USA en septembre 2004 avec un visa de religieux, et après avoir vécu comme résident pendant cinq ans à Los Angeles j’ai décidé de demander la citoyenneté américaine. Le processus est assez long et pas très agréable à cause de tous les documents qu’il faut présenter et surtout de l’impossibilité de quitter le territoire américain à partir de la demande de naturalisation jusqu’à ce qu’elle soit accordée ou refusée. Je ne suis pas sorti des USA depuis octobre 2014 jusqu’à la fin août 2015. Ce temps m’a permis de réfléchir et de prier pour ceux et celles qui n’ont pas de documents et qui ne peuvent pas sortir du pays. Je connais quelques personnes qui ont perdu un de leurs proches dans leur pays d’origine et qui n’ont pas pu participer aux funérailles par manque de documents. Ce temps d’attente m’a aidé « à comprendre » un peu le drame des sans-papier et la souffrance des réfugiés et des gens qui sont obligés de quitter leur pays et leur famille. 

Adopter une nouvelle nationalité est une décision importante dans la vie de toute personne. Nous avons tous besoin d’une appartenance. La carte d’identité et le passeport nous permettent d’avoir des droits et des devoirs dans le lieu où nous sommes nés, dans le lieu où nous avons grandi et dans le lieu où nous habitons. La reconnaissance légale assurée par les documents nous permet de nous sentir chez nous dans le pays où nous sommes. On n’est plus un touriste, une personne de passage ou un étranger, on est chez soi.   Pour moi il était important de ne pas perdre la nationalité du pays où je suis né (la Colombie) et du pays où je me suis formé (la France). Maintenant, dans mon cœur et dans les documents qui m’identifient, je suis de là-bas et d’ici.

Je me suis dit que peut-être un jour on aura un passeport ou une carte d’identité qui nous permettra de devenir citoyens du monde. On pourra passer légalement d’un pays à l’autre sans se sentir étranger ou sans avoir peur des contrôles d’immigration et des interrogatoires qui n’en finissent pas.

J’ai rêvé du jour où il n’y aura plus de frontières et nous pourrons aller dans le monde entier comme si le monde était devenu une seule maison avec des chambres différentes. Peut-être qu’avant cela il faut que nous nous sentions tous responsables de la maison commune. Peut-être qu’un jour l’humanité comprendra que le monde et la création appartiennent à tous les humains et que nous devons tous en prendre soin et le partager fraternellement.

La cérémonie de naturalisation a été très émouvante. Ce jour-là, nous étions 10.000 étrangers à devenir citoyens américains dans la ville de Los Angeles. Nous avons promis loyauté à ce pays qui devient le nôtre. Nous avons chanté l’hymne national et on nous a rappelé que la richesse des USA était dans la diversité, la liberté et le respect de ses citoyens.

La cérémonie s’est finie avec cette belle phrase, « Que Dieu bénisse l’Amérique » et j’ai eu envie d’ajouter : « Que Dieu bénisse notre monde ».

Bonne semaine.

P. Germán le 25 octobre 2015
Comments