Messages‎ > ‎

Message du P. Germán le 20 janvier 2019 JMJ IN PANAMA 2019

posted Jan 16, 2019, 10:06 AM by German Sanchez

Message du P. Germán

JMJ IN PANAMA 2019

Du 22 au 27 janvier 2019 auront lieu à Panama les Journées Mondiales de la Jeunesse avec la présence du Pape François.

Le 23 mars 1986, dimanche des Rameaux de cette année, a eu lieu à Rome la 1ere Journée Mondiale de la Jeunesse, convoquée par le Pape Jean-Paul II.

Depuis cette date, la Journée Mondiale de la Jeunesse est célébrée dans tous les diocèses catholiques du monde le dimanche des Rameaux. Tous les trois ans il y a une rencontre internationale pour célébrer les JMJ dans une capitale du monde.

Cette rencontre est le plus grand rassemblement de l’Eglise Catholique.

Voici l’histoire des JMJ avec le thème de chaque année et le Pape qui les a présidées.

Jean Paul II

1987 à Buenos Aires (Argentine) avec 1 million de jeunes : « Nous avons connu l’amour de Dieu et nous avons cru en lui » 1Jn 4,16

1989  à Saint Jacques de Compostelle (Espagne) avec 500.000 jeunes : « Je suis le chemin, la Vérité et la Vie » Jn 14,6

1991 à Czestochowa (Pologne) avec 1,2 millions de jeunes : « Vous avez reçu un esprit d’enfants adoptifs » Rom 8,15

1993 à Denver (USA) avec 700.000 jeunes : « Je suis venu vous donner la vie en abondance » Jn 10,10

1995 Manille (Philippines) avec 7 millions de participants : « De même que comme le Père m’a envoyé, à mon tour je vous envoie » Jn 20,21.

1997 à Paris (France) avec 1,2 millions de jeunes : «Maître, où demeures-tu ? Venez et vous verrez » Jn1,38-39.

2000 en Rome (Italie) avec 2, millions de jeunes : « Le Verbe s’est fait chair et Il a habité parmi nous » Jn 1,14

2002 à Toronto (Canada) avec   800.000 jeunes : « Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde » Mt 5,13-14. Cette rencontre internationale a été la dernière avec le Pape Jean Paul II.

Benoît XVI.

2005 Cologne (Allemagne) avec 1,1 million de jeunes de 200 pays : « Nous sommes venus l’adorer » Mt 2,2.

2008 Sidney (Australie) avec 1 million de jeunes : « Vous recevrez la force de l’Esprit Saint qui viendra sur vous et vous serez mes témoins » Act. 1,8.

2011 Madrid (Espagne) avec : 2 millions de jeunes : « Enracinés et fondés dans le Christ vous êtes fermes dans la foi » Col 2,7.

2013 Rio de Janeiro (Brasil) avec 3,7 millions de jeunes : « Allez donc : de toutes les nations faites des disciples » Mt 28,19. Ces furent les premières JMJ du Pape Francois.

2016 Cracovie (Pologne) avec 3,5 millions de jeunes : « Bienheureux les miséricordieux, il leur sera fait miséricorde » Mt 5,7.

Panamá se prépare pour accueillir des jeunes du monde entier même si la date ne convient pas car beaucoup de jeunes ne sont pas en vacances au mois de janvier. Le thème choisi pour ces journées est : « Je suis la servante du Seigneur. Que tout se passe pour moi comme tu l’as dit » Lc 1,38.

Les jeunes de Panama « désirent montrer au monde le visage jeune d’une Église qui sort pour se battre pour annoncer la joie de l’Evangile à ceux et celles qui sont loin, aux exclus et à ceux et celles qui sont dans les périphéries existentielles et géographiques » selon le site internet créé par l’Église de Panama.

C’est la première fois que ce pays accueille un évènement aussi grand et ils sont en train de se préparer pour que tout se passe dans la joie et la fraternité.

Les catholiques attendent beaucoup de ces Journées Mondiales de la Jeunesse parce qu’ils savent qu’avec elles il y aura un renouveau dans l’Église qui affronte de graves problèmes en ce moment et elles apporteront beaucoup d’espérance au monde d’aujourd’hui qui a peur de l’avenir.  

Prions pour que les participants et le monde entier écoutent la voix du Pape François pendant ces JMJ au Panama. Prions pour que la joie, la confiance et la fraternité que les jeunes vont partager à Panama soient une invitation pour les jeunes du monde entier à partager ces valeurs.

Prions pour que les JMJ de Panama apportent au monde entier la Bonne Nouvelle de Jésus qui est Justice et Paix et Allégresse.

Bonne Année 2019.

Bonne semaine.

P. Germán L.A. le 20 janvier 2019
Comments