Messages‎ > ‎

Message du P. Germán le 1er septembre 2013 L’HOMELIE

posted Sep 7, 2013, 4:06 PM by German Sanchez

Message du P. Germán

L’HOMELIE

L’homélie est un des lieux d’expression, un des ministères de la Parole dans l’Église et un des moyens pour tous les baptisés de comprendre leur foi et de connaître la pensée de l’Église.

L’homélie est la méditation ou le commentaire, fait par le prêtre ou le diacre, sur les lectures bibliques lues au cours de la messe.

Eventuellement on peut utiliser un événement important de la société ou de l’Église pour le méditer ou le commenter pendant l’homélie.

Pour que l’homélie soit compréhensible et adaptée au Peuple de Dieu qui l’écoute, il faut que le prêtre prenne du temps pour lire, prier et laisser la Parole de Dieu pénétrer dans son cœur, dans son intelligence et dans sa vie. La « Lectio Divina » (lecture, méditation, prière et contemplation de la Parole de Dieu) nous aide (aux prêtres) à préparer une homélie qui puisse nourrir les personnes qui écouteront ou qui liront notre message.

Le Concile Vatican II et les derniers papes que nous avons eu la chance de connaître, ont beaucoup insisté sur l’importance de l’homélie dans la vie de l’Église.

Lorsque nous parlons avec les chrétiens sur l’homélie, nous nous apercevons qu’ils attendent beaucoup de l’homélie pour vivre leur foi au quotidien. Dans l’homélie, chacun doit trouver quelque chose pour nourrir sa foi.

Les baptisés doivent aider les prêtres dans la préparation de l’homélie. Vous pouvez transmettre au prêtre vos questions sur les lectures, vos préoccupations sur la société, vos difficultés et vos joies familiales, en somme votre vie. Ceci aide le prêtre à construire une homélie adaptée à la vie de sa communauté.

Les baptisés peuvent aider le prêtre en lui faisant des remarques constructives sur son homélie. On peut lui dire que son homélie était intéressante parce qu’il a parlé de ceci ou de cela qui concerne la vie de la société ou de la communauté. On peut lui dire que son homélie était claire et courte, facile à retenir et utile pour la réflexion de la semaine. On peut lui dire que son homélie nous a aidé à mieux comprendre la Parole de Dieu ou les réflexions de l’Église sur un sujet déterminé. On peut lui dire que son homélie était trop intellectuelle et que le niveau théologique de la communauté n’est pas aussi élevé que le sien. On peut lui dire que son homélie était trop longue et que nous nous sommes endormis car le dimanche en général on est fatigué du travail de la semaine. On peut lui dire qu’il a parlé de toute la Bible mais qu’il aurait du simplement se limiter aux textes du jour.

Les prêtres ont besoin des laïcs. Nos homélies seront meilleures si dans notre réflexion nous prenons en considération vos commentaires et votre vie. Merci pour votre aide.

L’Église ne parle plus de « sermon » car cette parole a une connotation de reproche, de critique, de jugement. Si la Parole de Dieu est une Bonne Nouvelle, il n’y a pas de place pour des « sermons » mais pour des paroles d’amour, de tendresse, de pardon, de joie, d’espérance et d’encouragement pour vivre mieux avec Dieu, avec l’Église et avec ses frères et sœurs.

Tous les dimanches j’écris mon homélie en français, anglais et en espagnol. Il y a toujours des copies disponibles pendant et après les messes dominicales. Ainsi vous pouvez mieux comprendre l’homélie si vous assistez à une messe dans une langue qui n’est pas la vôtre. Vous pouvez prendre le texte chez vous pour le partager avec ceux et celles qui ne sont pas venus à la messe. Vous pouvez aussi utiliser le texte pour continuer votre réflexion personnelle dans la semaine. Vous trouvez aussi l’homélie dans les trois langues sur les sites internet de la paroisse : www.cathoala.org ou www.stsebastianla.org

Bonne semaine

Bonne année de la Foi

P Germán le 1er septembre 2013
Comments