Messages‎ > ‎

Message du P. Germán le 12 avril 2015 Le Cierge Pascal 2015

posted Apr 9, 2015, 4:45 PM by German Sanchez   [ updated Apr 16, 2015, 3:53 PM ]

Message du P. Germán

Le Cierge Pascal 2015

 

Depuis que je suis prêtre (1990) j’ai toujours eu la chance de recevoir d’Allemagne la décoration pour le cierge Pascal de ma paroisse.

Ludger Kintzinger étudia avec moi à Rome. Il profite de ses qualités d’artiste pour réaliser chaque année une belle décoration pour le cierge pascal de sa paroisse (Vecchta en Allemagne) et en même temps il fait un autre exemplaire pour l’offrir à la paroisse où je me trouve.

Cette année il s’est inspiré du verset 10 du chapitre 8 du Livre de Néhémie : « … la joie du Seigneur est notre force. »

Au centre du décor se trouve le Christ habillé en couleurs pastel. En face de lui l’humanité couverte d’une tunique violette. Nous appartenons au Christ. Les couleurs pastel nous aident à découvrir la lumière qui vient du Christ ressuscité et la couleur violet nous rappelle les faiblesses, pauvretés et souffrances de notre humanité. L’humanité et le Christ sont indissociables depuis l’Incarnation et la Résurrection. La première et la dernière lettre de l’alphabet grec encadrent le dessin en haut et en bas. L’Alpha et l’Omega nous rappellent que le Christ est le début et la fin de l’histoire. Le clou d’en haut se trouve sur la queue de la silhouette d’une colombe qui représente l’Esprit Saint. Dieu est crucifié pour nous. Deux autres clous se trouvent sur les ailes de la colombe et sur les mains du Christ et de l’humanité. Le quatrième clou transperce le cœur du Christ. La souffrance de l’humanité est la souffrance du Christ. Dieu est touché chaque fois qu’un homme ou une femme est blessé, martyrisé, tué, ou abusé. Le cœur de Dieu bat au rythme du cœur de l’humanité. Dans le cœur de Dieu circule le sang de notre humanité. Le cinquième clou transperce les pieds du Christ et de l’humanité. Une fois de plus nous voyons en ce dessin le lien très fort qui unit l’humanité au Christ. Sur la Croix Dieu porte avec Lui l’humanité souffrante.

Au pied de la croix se trouve le chiffre 2015. Il s’agit de nous rappeler que la Passion, la Crucifixion et la Résurrection du Christ ne sont pas une histoire du passé mais qu’elles se renouvellent cette année dans l’Église.

La décoration est faite sur des couleurs qui ont leur signification. Le vert et le bleu nous invitent à penser à la création, la nature et les océans. Toute la création ressuscite avec le Christ. La présence d’autres couleurs donne à l’ensemble un aspect de joie, de vie, de résurrection.

Notre force vient du Seigneur si nous acceptons de vivre unis à Lui pour ressusciter aujourd’hui avec Lui. 

En cette période pascale, prenons du temps pour contempler le Cierge Pascal de notre paroisse. Rappelons-nous que quelque part au nord de l’Allemagne, le même cierge est en train de briller. Pensons à ceux et celles qui loin de nous prient devant le même cierge pascal. C’est cela la catholicité de l’Église.

Profitons du Cierge Pascal pour prier devant le Christ ressuscité et pour lui confier nos peurs et nos souffrances. Laissons-nous illuminer par la lumière de la résurrection pour que notre vie rayonne de la présence du Christ.   

Le Cierge Pascal sera allumé pendant tout le temps pascal et il brillera aussi pendant les baptêmes, les confirmations, les ordinations, les mariages, les funérailles et les grandes fêtes liturgiques de l’Église pour nous rappeler que nous appartenons au Christ et que le Centre de la vie de tous les chrétiens est le Christ qui est notre lumière.

Venez contempler notre Cierge Pascal et rappelez-vous que le même cierge brille dans une église loin d’ici -en Allemagne- où il y a des hommes et des femmes qui se laissent aussi illuminer par le Christ ressuscité.

Joyeuses Pâques

P Germán le 12 avril 2015
Comments