Messages‎ > ‎

Message du P. Germán le 19 août 2018 La Coupe du Monde 2018

posted Aug 18, 2018, 1:00 PM by German Sanchez

Message du P. Germán

La Coupe du Monde 2018

 

Le championnat mondial de football vient de finir. La France a gagné la coupe. Je ne suis pas un fanatique du football mais je crois que la coupe du monde a intéressé beaucoup de gens. Il me semble que le monde entier a entendu parler, ces jours-ci, de foot. On se réjouit parce que le pays qu’on connaît, qu’on aime ou dans lequel on a des amis, a gagné. Nous avons été tristes quand nous avons vu perdre un pays qui a bien joué mais qui n’a pas eu de chance. J’ai senti qu’il y avait beaucoup de sentiments d’amitié et de fraternité dans le cœur de ceux et celles qui regardaient les matchs. C’est beau de voir notre humanité rassemblée pour une belle cause.

La France a gagné la coupe. Elle a eu, pour la deuxième fois, la coupe du monde. Je me réjouis parce que je crois que cette victoire d’un pays qui a parmi ses joueurs 14 hommes originaires d’Afrique nous invite à parler d’immigration.

Les dernières années nous avons beaucoup entendu parler d’immigration, des réfugiés et des étrangers. On sent qu’il y a des discours racistes ici et là. On cherche à rétablir des frontières qu’on a eu du mal à faire disparaître. On cherche à construire des murs alors que nous étions tous heureux quand le mur de Berlin, long de 49 km et haut de 1,5 mètre a été détruit le 10 novembre 1989. On a peur de l’étranger et on voit les gens différents comme une menace et non pas comme un cadeau.

La victoire de l’équipe de France avec des joueurs d’origine très différentes met devant nos yeux une évidence. Les immigrés sont une chance pour tous les pays. Les étrangers qui sont bien accueillis développent leurs qualités, mettent au service du pays d’accueil leurs compétences et deviennent l’orgueil de la nation qui les accueille quand ils sont honorés par leurs victoires.

C’est cela qui s’est passé le 15 juillet 2018 quand la France a été championne du monde. Les joueurs étaient fiers d’être français et la France était fière d’avoir sur son territoire des joueurs qui défendent les couleurs de la patrie. Nous étions tous français. Personne n’a renié ses origines, ce n’est pas nécessaire et ce n’est pas sain, et nous étions tous heureux de chanter la Marseillaise qui nous rassemble sous le même drapeau.

Après la victoire, il n’y avait plus d’étranger. Nous étions tous des français par naissance, par adoption ou par amour pour la France. Nous avons profité de cette victoire pour donner au monde un moment de fraternité, de paix, de joie, espérance et d’amour grâce à la coupe du monde.

La République Française a été construite sur les valeurs de Liberté, Égalité et Fraternité. La coupe du monde a offert à tous les français de vivre des journées de fraternité sur le territoire français et partout dans le monde. La France a été pionnière dans la défense de la Liberté et de l’Égalité, aujourd’hui elle peut être un exemple de la Fraternité si elle continue à vivre les journées que nous avons vécues dans la célébration de la coupe du monde.

Cette victoire nous a montré que c’est possible. Les gens d’origines différentes peuvent se rassembler dans un pays pour former la meilleure équipe et gagner la coupe du monde. Les hommes et les femmes d’origines différentes peuvent chanter ensemble l’hymne national et se réjouir de la victoire de l’équipe de football. Il est beau et il est possible de chanter et danser ensemble pour célébrer un événement national.

Ce rassemblement a été une leçon pour tous les pays qui ont encore peur d’ouvrir les portes à l’étranger. J’ai entendu plusieurs journalistes parler de « communion ».  Oui, c’est cela que nous avons vécu autour de la coupe du monde 2018.

Allez les bleus allez!

Bonne semaine.

P. Germán L.A. le 19 août 2018
Comments