Messages‎ > ‎

Message du P. Germán le 18 Septembre 2016 J’AIME L’EGLISE ET VOUS?

posted Sep 15, 2016, 6:53 PM by German Sanchez

Message du P. Germán

J’AIME L’EGLISE ET VOUS?

Je voudrais partager avec vous ce que je pense de l’Église et j’aimerai que vous aussi, vous vous interrogiez sur ce que l’Église représente pour vous.

Quand j’ai été jeune j’ai beaucoup critiqué l’Église et il m’arrive encore de faire quelques critiques quand je ne suis pas d’accord avec quelque chose.

Mais j’aime profondément l’Église d’aujourd’hui qui est l’Église de toujours. Elle est la même avec toutes les différences qu’il y a entre l’Église en Chine et l’Église au Chili, entre l’Église en France et l’Église en Colombie, entre l’Église aux USA et l’Église en Russie. Elle est aujourd’hui l’Église fondée par les apôtres, avec les changements, les évolutions, les difficultés et les joies qu’elle a eus à travers l’histoire.

L’Église que j’aime est celle que je connais depuis ma naissance. Celle qui a été accompagnée par des papes remarquables comme Jean XXIII, Paul VI, Jean Paul I, Jean Paul II, Benoît XVI et maintenant François.

Je dirai que l’Église que j’aime est celle qui cherche de plus en plus à vivre l’Évangile, à ouvrir ses portes pour que tous les hommes et les femmes de bonne volonté puissent y entrer et rencontrer le vrai visage de Dieu qui est miséricorde.

Depuis le Concile Vatican II, (rencontre des évêques du monde entier à Rome entre 1962 et 1965) l’Église Catholique a beaucoup changé. Elle s’est mise à l’écoute de l’Esprit Saint et à l’écoute du monde. Elle s’est mise en dialogue avec les autres religions elle est devenue, comme son maître, le Christ, humble, accueillante, ouverte et joyeuse.

J’aime l’Église parce qu’elle m’aide à découvrir et à mettre en pratique les valeurs transmises par l’Évangile.

Aujourd’hui nous avons une chance énorme de voir l’Église Catholique guidée par le Pape François.

Jean XXIII a ouvert le dialogue avec les autres chrétiens et les autres religions. Jean Paul II a contribué à la chute du mur de Berlin. Benoît XVI a mis en garde le monde du danger du relativisme. Il a aidé les artistes et les intellectuels à comprendre qu’entre la science et la religion il ne doit pas avoir de contradiction ni de supériorité mais complémentarité. Le Pape François est en train de nous conduire vers une rencontre fraternelle avec l’Islam pour que les religions ne soient pas une excuse pour faire la guerre mais une source de paix et de fraternité.

Par sa personnalité, par ses enseignements et surtout par son témoignage, le Pape François est aujourd’hui un des personnages les plus connus, écoutés et respectés dans le monde. Il a mis l’Église à sa place. Nous avons une Église qui doit servir l’humanité parce qu’ « elle est spécialiste en humanité » (Paul VI 1965 à New York). Nous sommes les membres d’une Église qui doit annoncer au monde que Dieu est miséricorde, qu’Il est pardon, qu’Il est bonté, qu’il est tendresse, qu’Il est notre Père et qu’Il nous aime.

Si vous avez été baptisé(e), vous êtes membre de cette Église et vous devez vous sentir fier de porter en vous l’Esprit de Dieu qui vous envoie dans le monde pour annoncer que l’Évangile est source de joie, de justice, de paix et de fraternité.

J’aime l’Eglise, et vous ?

Bonne semaine.

P Germán le 18 Septembre 2016
Comments