Messages‎ > ‎

Message du P. Germán le 18 février 2018 LA TENTATION

posted Feb 16, 2018, 11:04 AM by German Sanchez

Message du P. Germán

 LA TENTATION

Le Carême a débuté mercredi des Cendres avec l’imposition des cendres.

L’Église nous invite à nous convertir et à croire à l’Évangile.

Le premier dimanche de carême nous lisons l’évangile de Marc dans lequel Jésus est poussé par l’Esprit au désert pour être tenté.

Le fait que Jésus soit conduit par l’Esprit vers le désert pour être tenté veut dire que la tentation n’est pas le péché. Jésus n’a pas connu le péché. Que le fait d’être tenté ne signifie pas qu’il y ait quelque chose de négatif dans notre vie ou dans notre comportement.

La tentation fait partie de notre condition humaine et elle est présente dans le monde dans lequel Jésus a vécu qui est le même dans lequel nous vivons aujourd’hui.

La victoire de Jésus est de reconnaître que les propositions que le tentateur lui fait ne l’aident pas à grandir dans sa relation avec son Père ni avec les autres. Jésus non seulement reconnaît que le tentateur est un train de lui tendre un piège qu’il refuse d’entrer en dialogue avec lui et ne se laisse pas tromper par ses belles paroles.

Le temps du carême nous est donné chaque année pour que nous identifiions nos tentations, pour que nous découvrions dans notre vie ce qui nous éloigne de Dieu et des autres.

On peut commencer par le téléphone portable qui nous prend tant de temps. Demandons-nous combien de temps consacrons-nous au téléphone portable et combien de temps consacrons-nous à Dieu et à nos frères et sœurs ? Mais sûrement qu’il y a d’autres tentations qui font que nous n’avons plus le temps pour écouter Dieu, pour dialoguer avec Lui, pour partager avec lui notre vie. Je suis sûr qu’il y a d’autres tentations qui nous éloignent de nos frères et sœurs et qui nous empêchent de voir ceux et celles qui souffrent autour de nous et qui ont besoin de notre aide. Par fois le travail devient notre seule préoccupation et nous nous éloignons de Dieu et de notre famille pour nous consacrer seulement à ce qui nous donne de l’argent.

Il est bon de découvrir les tentations qui nous concernent et surtout de décider, en ce temps de carême, de ne pas se laisser tromper par le tentateur.

Notre bonheur et notre paix se trouvent près de Dieu et dans nos relations d’amitié et d’amour avec nos frères et sœurs.

Profitons de la prière, du jeûne et du partage pour découvrir nos tentations et pour devenir forts et capables de nous éloigner de tout ce qui ne nous apporte pas bonheur et paix mais qui nous sépare de Dieu et des autres.   

Bon chemin vers Pâques.

P. Germán le 18 février 2018
Comments