Messages‎ > ‎

Message du P. Germán le 17 décembre 2017 La couronne de l’Avent

posted Dec 13, 2017, 9:49 AM by German Sanchez   [ updated Dec 13, 2017, 12:09 PM ]

Message du P. Germán

La couronne de l’Avent

Dans beaucoup de foyers chrétiens se conserve la tradition de la couronne de l’Avent. Cette belle tradition vient d’Europe Centrale et maintenant elle est présente presque dans le monde entier.

La couronne est faite de branches de pin, de branches de paille ou de feuilles vertes. Elle est décorée avec des guirlandes, des boules de Noël, des lumières, des personnages et surtout de trois bougies violettes et une rose.

Le premier dimanche de l’Avent on allume une des bougies violettes. Chaque semaine on allume une bougie supplémentaire. La bougie rose est allumée le troisième dimanche de l’Avent qui est le dimanche de la joie.  La nuit de Noël les quatre bougies brillent ensemble pour annoncer la naissance de Celui qui est la lumière du monde. Dans l’église, j’aime allumer aussi la nuit de Noël le cierge pascal qui nous rappelle la lumière de la résurrection. La lumière de la veillée pascale. La lumière de Pâques : le Christ.

Dans certaines maisons on décore la porte d’entrée avec une couronne de l’Avent, sans les bougies. Cette couronne est un signe de paix et d’hospitalité et son origine se trouve dans les pays anglo-saxons. Nous célébrons la naissance du Prince de la Paix à Noël.
La fête de Noël nous rappelle aussi que Marie et Joseph n’ont trouvé pas de lieu pour la naissance de Jésus. Il est né dans une étable parce qu’il n’y avait pas de place pour eux à Bethléem. L’hospitalité et la paix sont des valeurs liées à la fête de Noël.

La couronne de l’Avent a été inventée par un Pasteur protestant de Hambourg, en Allemagne au 19ème siècle. Pendant le temps de l’Avent il allumait un petit cierge tous les matins et le dimanche il allumait un cierge un peu plus grand. L’histoire n’a retenu que les cierges allumés le dimanche. Pour se préparer à célébrer Noël, qui est la fête du Salut de l’humanité, ce pasteur voulait rappeler les grandes étapes du Salut avant l’arrivée du Messie.


La première étape du Salut a lieu dans le Paradis. Dieu pardonne à Adam et Eve.

La deuxième étape de notre Salut est liée à la foi des patriarches dans la terre promise.


La troisième étape du Salut nous rappelle la joie de David qui célèbre une alliance avec Dieu. Le troisième dimanche de l’Avent est le dimanche de la joie.


La quatrième étape du Salut est vécue dans l’enseignement des prophètes qui annoncent un règne de justice et de paix inauguré par la naissance du Fils de Dieu.

L’Avent est dont un temps d’attente, de désir et de préparation. La liturgie nous propose trois personnages qui nous accompagnent dans la préparation du temps de l’Avent : le prophète Isaïe du premier Testament, Saint Jean-Baptiste qui est le dernier prophète du premier testament et le premier du second testament. Il a la joie d’accueillir le Christ et signaler sa présence au milieu de nous.

Le troisième personnage important de l’Avent est  Marie. Elle nous montre le chemin pour accueillir le Christ. Elle nous enseigne à l’attendre et à le suivre. Elle nous montre comment faire naître le Christ dans notre vie et dans la société.

Noël est un temps d’espérance.

Que la couronne de l’Avent nous aide à découvrir la lumière du Christ qui illumine tous les cœurs de bonne volonté.
Bonne semaine.
P Germán le 17 décembre 2017

Comments