Messages‎ > ‎

Message du P. Germán le 11 avril 2010

posted Apr 17, 2010, 5:26 PM by German Sanchez

Message du P. Germán

En ce temps pascal il me semble opportun de vous transmettre le message de Mgr Michel Sabbah, ancien patriarche latin de Jérusalem, que j’ai rencontré personnellement quand j’ai vécu en Israël-Palestine en 1999. J’ai beaucoup apprécié le calme, la sérénité, la paix intérieure et les paroles de cet homme qui doit être considéré comme un grand artisan de paix et de justice.

Bonne lecture et prions ensemble pour la paix au moyen orient qui aura des répercutions sur la paix du monde entier.

Bonnes fêtes pascales.

            P. Germán 10/11 avril 2010

 

Réseau Chrétiens de la Méditerranée

A Paris le 15 mars 2010

Mgr Sabbah réclame

justice pour les Palestiniens

Ancien patriarche latin de Jérusalem, Mgr Michel Sabbah est un retraité vraiment actif. Inlassablement, il poursuit son combat non-violent pour la paix dans la justice en Palestine. Le 15 mars 2010, au moment même où la tension recommençait à monter dans la Ville sainte et dans les territoires occupés, il était à Paris à l'invitation de Chrétiens de la Méditerranée. Et ceux qui ont pu venir l'écouter ce jour-là, ont vécu des moments très forts. Il a eu l'occasion de s'exprimer à trois reprises lors de cette journée : le matin, au siège du CCFD-Terre Solidaire (Comité catholique contre la faim et pour le développement) devant les journalistes, l'après-midi dans les locaux de l'Oeuvre d'Orient, devant les membres du réseau Chrétiens de la Méditerranée et, enfin, le soir, en compagnie de Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes et président de Pax Christi, et de Jean-Claude Petit, président de Chrétiens de la Méditerranée, devant 200 personnes dans un centre de l'Eglise réformée de France, le Foyer Grenelle dans le XVème arrondissement.

A chaque fois, Mgr Sabbah a martelé le même message : « les Palestiniens n'ont pas besoin de compassion mais de justice ». Et de rappeler un fait : « Nous ne sommes pas victimes d'un cataclysme naturel, mais nous subissons une occupation militaire ». C'est pour mettre fin à cette occupation que les chrétiens palestiniens sont engagés dans un combat non-violent dont le document « Kairos Palestine » publié le 11 décembre dernier¹, définit bien l'esprit. Signé par Mgr Sabbah lui-même et par des théologiens des diverses confessions chrétiennes de Palestine, ce texte intitulé « Un moment de vérité », est une initiative de laïcs chrétiens, a tenu à souligner l'ancien patriarche. Il a fait l'objet d'un long travail de dialogue et de réflexion entre les signataires. Au départ, a révélé l'ancien patriarche, il devait être sous-titré : « Devant l'impasse, un cri de désespoir ». Au terme de la réflexion collective, les auteurs ont préféré : «Une parole de foi, d’espérance et d’amour venant du coeur de la souffrance palestinienne ». Ce changement est significatif.

Les autorités israéliennes et tous ceux qui répercutent leur parole dans le monde ont qualifié le « Kairos » de « document anti-israélien », en particulier parce qu'il appelle au boycott des produits importés d'Israël. Tout en remarquant qu'un tel boycott est une arme non-violente, Mgr Sabbah a nié que le document soit anti-israélien. « Il exprime notre souffrance palestinienne devant la situation qui nous est imposée, a-t-il dit. Il ne met nullement en cause l'existence et la sécurité d'Israël, mais affirme notre désir de nous libérer de l'oppression et du même coup, de libérer Israël de l'oppression qu'il nous impose et qui l'opprime aussi »…..

(Aimé Savard le 20 mars 2010)

 

¹ Voir le texte intégral dans la Documentation catholique du 2437
Comments