Messages‎ > ‎

Message du P Germán le 10 janvier 2016 ACCUEILLIR

posted Jan 6, 2016, 4:57 PM by German Sanchez   [ updated Jan 6, 2016, 4:58 PM ]

Message du P. Germán

ACCUEILLIR

Dans le message du 13 décembre je vous ai parlé de la retraite et de ma participation à un événement très important.

Je vous disais alors que j’allais vous en parler dans un autre message.

Le 29 novembre j’ai été invité à Blois (le diocèse où je suis toujours incardiné) à célébrer les vingt ans de la maison d’accueil des familles des personnes détenues à la maison d’arrêt de Blois.

Avec le Pasteur protestant Guy Rousseau et une équipe de personnes croyantes ou pas, nous avons construit une maison pour accueillir les familles qui venaient de loin parfois, visiter un parent incarcéré.

Il a fallu commencer par changer les mentalités de la société. Nous avons eu énormément de personnes qui se sont opposées à notre projet. Beaucoup ne comprenaient pas que l’on puisse dépenser des énergies et « de l’argent » pour accueillir les familles des personnes qui avaient fait du tort à la société.

Il y a 20 ans on nous avait dit que la maison ne tiendrait pas longtemps car « ces gens » allaient la détruire.

Il a fallu rassembler 600.000 Francs français soit 91.500 Euros.

Nous avons réussi la construction grâce à l’aide de beaucoup de personnes qui ont cru à notre projet et qui nous ont aidés.

La maison fonctionne parce que depuis son ouverture il y a eu toujours des bénévoles qui se sont engagés dans l’accueil. En 20 ans 80.000 adultes ont été accueillis.

Si je vous parle de cet évènement c’est parce qu’il me semble important de remarquer deux choses.

1.- Nous devons travailler avec des chrétiens d’autres sensibilités et avec des gens qui ne partagent pas notre foi ou qui n’ont pas la foi. Ensemble nous pouvons réaliser des œuvres de miséricorde. Il y a des gens de bonne volonté dans toutes les religions et aussi parmi les incroyants. Rien de ne doit nous empêcher de travailler ensemble pour venir en aide à nos frères et sœurs les plus nécessiteux.

2.- L’accueil est indispensable pour que notre société grandisse dans la confiance et dans la paix. Il faut savoir accueillir gratuitement. Il y a autour de nous et dans tous les pays, des gens qui ont besoin d’être accueillis. Je ne vais pas parler des différentes façons d’accueillir. Elles sont multiples et chacun peut trouver la façon d’accueillir et les circonstances qui lui conviennent.

En cette année de la Miséricorde, essayons de réaliser des œuvres de miséricorde (donner à manger et à boire à celui/celle qui a faim et soif ; habiller ceux et celles qui n’ont pas de vêtements ; accueillir l’étranger et les sans-abris ; visiter les malades et les personnes seules ; pardonner à ceux et à celles qui nous ont fait du tort ; libérer les captifs ; s’occuper des gens en prison ; instruire les ignorants et conseiller ceux et celles qui sont dans le doute ; réconforter les affligés ;…..)

En cette année de la Miséricorde ouvrons les portes de notre cœur, les portes de nos maisons, de nos communautés, de nos églises et de notre société pour que personne ne se sente exclue.

L’accueil et les œuvres de miséricorde sont à la portée de tous. Il n’y a pas d’excuses. Nous pouvons tous nous engager à transformer le monde en ouvrant les portes pour accueillir et en travaillant pour des meilleurs conditions de vie pour ceux et celles qui souffrent.

Bonne semaine et bonne année de la Miséricorde

P Germán le 10 janvier 2016
Comments