Messages‎ > ‎

Message du P. Germán 8 mars 09

posted Mar 6, 2009, 9:43 AM by German Sanchez

 

Le Mercredi des Cendres, l’église Saint Sébastian était pleine. Nous étions 6 personnes pour distribuer les Cendres à la messe de 19h et pendant 15 minutes nous avons vu défiler des enfants, des jeunes, des adultes et des personnes âgées des trois communautés linguistiques. La célébration de midi en Anglais et en Espagnol a rassemblé aussi beaucoup de monde et j’ai su que le matin à 8h l’église était aussi bien remplie avec les enfants de l’école et beaucoup d’adultes qui sont venus se recueillir, recevoir les Cendres et écouter l’appel de l’Église : Convertis-toi et crois à l’Évangile. Le P. Paul Bernadicou avait accepté gentiment de me remplacer le matin car le mardi gras j’ai eu une petite intervention au cœur que mon cardiologue avait décidée 3 jours auparavant pour me permettre de commencer le carême avec un cœur nouveau… ou presque. Tout s’est bien passé. Maintenant je prends soin de moi et j’essaie de diminuer le rythme que j’ai eu l'année dernière.

Nous sommes donc à St Sébastian, très nombreux à nous rassembler pour prendre ensemble le chemin du Carême. Le jeûne de ce temps de Carême va nous permettre de valoriser mieux ce que nous avons, la privation de nourriture va nous aider à découvrir la valeur de l’Eucharistie et les économies que nous ferons, grâce au jeûne, vont nous aider à réjouir le cœur de ceux avec qui nous allons partager.

Tous les samedis de 11h à midi, à St Sébastian, nous recevons des familles et des personnes en difficulté qui viennent chercher une aide pour se nourrir. Elles sont de plus en plus nombreuses et nous leur donnons tout ce que vous apportez pour nous aider.

Le riz, les haricots rouges, le sucre, les gâteaux, le café, les boites de conserves,… tout est apprécié et si vous voulez donner de l’argent, nous le prenons pour acheter régulièrement ce qui nous manque pour la distribution hebdomadaire.

Profitons de ce temps de Carême pour remercier le Seigneur, individuellement, en famille et en communauté pour tout ce qu’il nous donne jour après jour. Que les enfants et les jeunes, que les adultes et les personnes âgées découvrent pendant ce Carême la chance que nous avons de pouvoir nous nourrir, de nous vêtir, de posséder des jouets, d’avoir une école pour apprendre… et que tous, nous fassions un effort pour partager avec ceux et celles moins favorisés que nous.

Ne fermons pas notre cœur, laissons-nous attendrir par cet appel du Seigneur à la Solidarité et au Jeûne qui nous aide à recadrer les priorités dans la vie.

Bonne route vers Pâques.

Bonne semaine.

P. Germán L.A. 7 /8 mars 09
Comments