Messages‎ > ‎

Message du P. Germán 7 mars 2010

posted Mar 5, 2010, 5:25 PM by German Sanchez

Message du P. Germán

Le Pape Benoît XVI, dans son message pour le Carême 2010 (http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/messages/lent/documents/hf_ben-xvi_mes_20091030_lent-2010_fr.html)

 nous invite à réfléchir sur la Justice, à partir de l’affirmation de St Paul : « La justice de Dieu s’est manifestée moyennant la foi au Christ » (Rm 3,21-22)

Vous pouvez lire ce message, fort intéressant et assez court, qui nous aide à découvrir le sens de la Justice pour les disciples du Christ.

Dans la conclusion de son message, Benoît XVI dit : « …le chrétien est invité à s’engager dans la construction de sociétés justes où tous reçoivent le nécessaire pour vivre selon leur dignité humaine et où la justice est vivifiée par l’amour ».

Avec le Mercredi des Cendres, nous sommes rentrés dans le Carême et je disais dans l’homélie de ce jour que nous pouvons vivre le Carême comme un printemps dans notre vie car ce temps nous était donné pour revenir vers Dieu.

Aujourd’hui je voudrais m’inspirer du texte du Pape pour vous rappeler que le jeûne, la prière et le partage doivent nous rapprocher de Dieu et de nos frères.

Ces trois moyens que l’Église nous propose pour le Carême sont chrétiens quand nous les vivons dans la joie et dans l’amour.

Le jeûne, la prière et le partage constituent trois chemins, abordables par chacun d’entre nous, qui nous permettent de découvrir, de pratiquer et de nous engager dans la lutte pour la justice autour de nous.

Si le jeûne, la prière et le partage ne sont pas animés par l’amour nous devons nous poser des questions pour savoir si ces pratiques sont bien chrétiennes ou si ou contraire nous agissons d’une façon païenne et égoïste quand nous jeûnons, quand nous partageons et même quand nous prions.

Profitons de ce carême pour découvrir ou redécouvrir le vrai sens du jeûne, de la prière et du partage qui doivent nous conduire vers un engagement : « la construction de sociétés justes où tous reçoivent le nécessaire pour vivre selon leur dignité humaine et où la justice est vivifiée par l’amour ».

Soyons dans la joie car l’Église nous invite à mettre en valeur les printemps de notre vie, c'est-à-dire, les moments dans lesquels l’amour nous pousse à travailler pour la justice animée par l’amour.

Le Carême est un temps privilégié pour nous engager dans le combat pour la justice et pour l’amour dans notre vie. Laissons-nous animer par l’Esprit de Dieu pour découvrir les paroles, les actes et les engagements concrets qui nous aideront à vivre ce Carême à la suite du Christ.

Bon chemin vers Pâques

P Germán L.A. le 6-7 mars 2010
Comments