Messages‎ > ‎

Message du P. Germán 25/26 septembre 2010

posted Sep 22, 2010, 6:19 PM by German Sanchez

Message du P. Germán

Le week-end des 11/12 septembre j’ai participé au Marathon et demi organisé par la fondation Avon Walk for Breast Cancer pour  lever des fonds afin de soutenir la prévention, la recherche et l’accompagnement des victimes du cancer du sein.

Avec mon équipe « La Vie en Rose » nous sommes partis le vendredi à midi pour Santa Barbara et nous avons fait 26.3 miles (42.32 km) le samedi et 13 miles (20.93 km) le dimanche. En 2 jours nous avons marché 39.3 miles (63.24 km), c'est-à-dire un Marathon et demi.

Plus de 2800 marcheurs dont 322 survivants du cancer du sein ont marché ce week-end. L’association qui organisait l’événement a récolté plus de $ 6.400,000 (six millions quatre cent mille dollars) destinés à la prévention et à la recherche du cancer du sein et au soutien des victimes de cette maladie. Dans la cérémonie de clôture plusieurs chèques ont été remis à des représentants des hôpitaux, des associations et des universités qui ont des programmes de prévention, de lutte et de soutien aux malades du cancer du sein.  

Le samedi soir, après 20 miles parcourus (32.18 km), j’ai commencé à peiner. Mon genou gauche et mes pieds n’avaient plus de force pour continuer. J’ai eu envie de m’arrêter mais je me suis forcé à aller jusqu’au bout pour plusieurs raisons :

1.- Pour remercier ceux et celles qui m’ont soutenu. Vous avez fait un effort pour m’aider financièrement (il fallait réunir $1.800 pour pouvoir marcher ; j’ai pu participer avec $ 2.295 grâce à vos dons). Vous m’avez aidé aussi avec votre prière et vos messages d’amitié et de réconfort. Merci.

2.- Pour remercier mon équipe qui, depuis le début de cette aventure, a été très attentive et pleine de gentillesse à mon égard.

3.- Pour remercier ceux et celles qui marchaient avec moi. Il y avait des personnes plus âgées que moi, il y avait des malades, il y avait des personnes obèses et des gens pour qui marcher était plus difficile que pour moi. Il y avait une femme qui avait eu une double ablation du sein deux semaines avant. Je voulais dire merci à toutes ces personnes pour leur courage.

4.- Mais la raison qui a pesé le plus pour que j’aille jusqu’au bout de ma démarche a été le témoignage de plusieurs personnes que j’avais accompagnées pendant leur maladie (Olga, Odile, Thérèse,…). J’ai été témoin, plusieurs fois, du courage et de la force de volonté qu’il faut pour aller jusqu’au bout dans le traitement d’un cancer et particulièrement d’un cancer du sein.

Le dimanche après midi j’étais heureux d’arriver avec toute mon équipe au bout de notre engagement. J’ai fait les 39.3 miles (63.24 km) et je suis fier de les avoir faits pour vous.  

Le week-end des 11 et 12 septembre j’ai abandonné ma paroisse mais j’avais beaucoup réfléchi avant de m’engager dans ce Marathon. Ma participation à cette marche et mon désir d’aller jusqu’au bout font partie de ma façon de vivre la foi dans les événements quotidiens et de témoigner de la solidarité que la foi me pousse à vivre dans les situations de détresse que je rencontre sur la route de la vie.

Merci encore à tous ceux et celles qui m’ont encouragé dans cette démarche et qui m’ont soutenu pour que je puisse aller jusqu’ au bout.

Bonne semaine

P Germán L.A. 25/26 septembre 2010
Comments