Messages‎ > ‎

Message du P. Germán 10/11 septembre 2011

posted Sep 7, 2011, 5:21 PM by German Sanchez

Message du P. Germán

A partir du dimanche 27 Novembre 2011, premier dimanche de l’Avent et premier dimanche de la nouvelle année liturgique B, la nouvelle traduction en anglais du Missel Romain sera utilisée dans toutes les messes célébrées en anglais.

Depuis le premier week-end du mois d’août, nous avons entamé une série de messages consacrée aux changements produits par cette nouvelle traduction en anglais. Ces réflexions peuvent nous aider à mieux comprendre la liturgie de la messe pour mieux y participer.

La prière Eucharistique a eu aussi quelques changements dans la nouvelle traduction en anglais.

« …this is the chalice of my Blood… »

Which will be poured out for you and for many for the forgiveness of sins…”

Les mots mis en caractère gras correspondent au changement par rapport à la traduction précédente que nous utilisons actuellement.

La nouvelle traduction a voulu se rapprocher du latin. Les modifications dans la prière universelle correspondent à ce critère mais aussi au désir de revenir aux mots connus et utilisés par le peuple juif et rapportés par l’ancien testament.  

Dire calice « chalice » ou lieu de coupe « cup » est important. Nous sommes dans un cadre liturgique et les instruments que nous utilisons dans la liturgie ne sont pas les mêmes que nous avons dans la vie de tous les jours. La liturgie ne doit pas être célébrée n’importe où et avec n’importe quels instruments. Il y a les églises, la vaisselle consacrée, le missel romain et les vêtements liturgiques qui sont des lieux et des instruments que l’Église nous demande d’utiliser (quand cela est possible) pour célébrer l’Eucharistie et les autres sacrements. Nous ne devons pas célébrer des sacrements en dehors des églises (sauf en cas exceptionnel et justifié). Nous ne devons pas utiliser des verres ou des assiettes ou du pain, ou de la bière ou je ne sais pas quoi encore pour célébrer l’Eucharistie. Dans la célébration des sacrements, le prêtre doit utiliser les vêtements liturgiques et les couleurs appropriées pour signifier qu’il célèbre la liturgie de l’Eglise et non pas sa liturgie à lui. L’utilisation du missel romain pour la célébration de tous les sacrements facilite la communion entre les églises et favorise la participation des fidèles quand ils sont en déplacement.

Dans les paroles de consécration du vin, le prêtre dira maintenant « for many » (pour la multitude) au lieu de « for all » (pour tous) que nous utilisions avant.

Il ne s’agit pas de dire que Jésus versa son sang pour une multitude et non pas pour tous. Il s’agit de rappeler que la mort et la résurrection de Jésus ont le pouvoir de sauver TOUTE l’humanité et que nous sommes libres d’accepter ou de refuser ce salut. Avec ce changement de vocabulaire nous rappelons la liberté de l’humanité d’accueillir ou de refuser la mort et la résurrection du Christ que nous célébrons dans l’Eucharistie.

Un autre changement important dans la publication de la nouvelle traduction en anglais est le fait de supprimer une des anamnèses que l’Église américaine utilisait souvent.

Christ has died,

Christ is risen,

Christ will come again.

L’acclamation qui vient immédiatement après la consécration exprime la foi de l’Eglise. Nous croyons que Jésus est là, présent ; que son corps et son sang sont maintenant sur l’autel sous les apparences du pain et du vin et pour cela nous nous adressons à lui. Nous rappelons ta mort… nous célébrons ta résurrection …

Toutes les acclamations qui s’adressent directement à Jésus présent dans le pain et le vin peuvent être utilisées et les autres acclamations qui ne s’adressent pas à Jésus présent dans l’Eucharistie doivent disparaître du langage liturgique.

En cette semaine dont nous faisons mémoire des événements du 11 septembre à New York, je vous invite à prier pour la paix dans le monde et pour toutes les victimes de la violence.

Bonne semaine à tous et à toutes.

P Germán L.A. 10/11  septembre 2011
Comments