Messages

Message du P. Germán le 27 mai 2018 NOTRE COMMUNAUTÉ … NOTRE FUTUR…

posted by German Sanchez

Message du P. Germán

NOTRE COMMUNAUTÉ … NOTRE FUTUR…

 

Notre communauté… Notre Futur... est le nom que nous avons choisi pour la campagne que nous avons commencée le 22 Avril.

Le but de cette campagne est de revitaliser notre communauté.

La paroisse de Saint Sébastien est une communauté particulière. Elle est très riche. Nous avons la joie d’accueillir tous les week-ends des gens de tous les continents. Nous avons tous les week-ends de messes en espagnol, en anglais et en français.

Au cours de ces dernières années nous avons fait beaucoup de progrès. Nous avons une communauté religieuse qui prie et qui participe à temps complet dans la vie de la paroisse. Ceci est une bénédiction et un privilège pour nous. Nous avons du catéchisme pour les enfants en espagnol, en anglais et en français. Nous accompagnons chaque année quelques adultes qui reçoivent le sacrement du baptême, qui font leur première communion et qui reçoivent le sacrement de confirmation durant la Veillée Pascale. Nous préparons des couples au sacrement du mariage pour s’unir ici ou dans un autre pays. Nous avons des groupes de prière qui se réunissent plusieurs fois par semaine. Nous avons une prière de Taizé le premier vendredi du mois. Nous avons des groupes de réflexion pour les adultes. Nous avons des ministres de la Parole de Dieu et de l’Eucharistie, des musiciens qui animent nos célébrations, des personnes qui s’occupent de la distribution de nourriture pour les plus nécessiteux et des personnes qui visitent les malades et les personnes âgées…

Nous avons une école qui est la seule école catholique bilingue (espagnol-anglais) de l’Ouest de Los Angeles. L’excellente qualité de l’enseignement (intellectuel-religieux et humain) de notre école est reconnue par les autorités compétentes de l’archidiocèse et de la Californie. En ces dernières années nous avons accueilli beaucoup de nouveaux élèves. Cette année nous avons dû ouvrir une nouvelle classe de maternelle à cause de la demande importante. Nous avons, de plus en plus, de familles de la paroisse qui ont leurs enfants dans notre école. L’école et la paroisse travaillent la main dans la main.

Il y a quelques années nous avons construit une salle de réunions. Nous avons changé le sol du chœur de l’église, nous avons installé un nouveau système de sonorisation et nous avons changé le toit de l’église. Les derniers travaux réalisés dans l’église sont les travaux d’électricité. Maintenant nous avons une belle lumière adaptée à nos différentes célébrations. Nous avons profité de ces travaux pour faire un nettoyage profond du sol de l’église.

Nous avons fait beaucoup pour développer nos activités, pour embellir notre église et pour entretenir nos locaux.

Nous avons un groupe de bénévoles sur qui nous pouvons nous appuyer pour maintenir en vie la communauté. Nous avons beaucoup de familles qui participent « toutes les semaines » à la vie économique de la paroisse. Je profite pour remercier toutes les personnes qui d’une façon ou d’une autre sont engagées dans la vie de Saint Sébastien. Sans votre engagement ‘rien est possible’.

Nous savons que nous devons et pouvons faire beaucoup plus que ce que nous faisons maintenant. Nous voulons penser au futur de notre communauté et nous voulons nous préparer pour que dans l’avenir notre communauté soit encore plus vivante, plus accueillante et plus joyeuse. Nous voulons que les générations qui viennent derrière nous soient fières de la communauté que nous allons leur laisser en héritage.

Nous faisons un appel sincère, sérieux et important. SI VOUS N’ETES PAS ENCORE ENGAGÉS DANS LA VIE DE LA COMMUNAUTÉ, LE MOMENT EST VENU DE VOUS ENGAGER. Nous désirons que tous les personnes qui fréquentent notre paroisse se sentent RESPONSABLES de la vie de la communauté.

Vous pouvez vous engager à prier, d’une manière régulière, pour la communauté et dans la communauté. Vous pouvez vous engager à participer à la prière de l’église une fois par semaine ou tous les quinze jours ou une fois par mois. Le plus important est que votre engagement soit régulier.

Vous pouvez vous inscrire comme membre actif de notre communauté. Vous pouvez nous demander des enveloppes pour participer financièrement à la vie de la communauté. Vous pouvez aussi vous inscrire sans recevoir des enveloppes. Nous voulons savoir combien de familles composent notre communauté et nous voulons de temps en temps vous envoyer des informations importantes sur la vie de notre communauté et sur la vie de l’Église. Nous voulons vous dire que le jour de votre anniversaire nous allons prier pour vous. Nous voulons prier aussi pour vos défunts. Nous voulons partager et vous accompagner par la prière dans les moments de joie et difficiles de votre vie.

Vous pouvez vous engager dans une activité existante ou nous proposer la création d’une nouvelle activité.

Nous avons besoin de personnes et des familles engagées dans la vie économique de la paroisse. Vous pouvez vous engager à participer d’une façon responsable et généreuse. Nous proposons à toutes les familles qui participent de temps en temps de s’engager à participer toutes les semaines. Nous désirons que toutes les familles qui participent avec une petite somme réfléchissent à la possibilité d’augmenter leur participation. Il est évident que si vous ne pouvez pas augmenter votre participation, vous êtes toujours bienvenus dans notre famille paroissiale. Mais, si le Seigneur vous a beaucoup donné, réfléchissez à la possibilité de participer un peu plus à la vie de la communauté. Toutes nos dépenses sont couvertes, uniquement par votre participation généreuse.

Merci. Notre campagne sera un succès si vous décidez de vous engager et de devenir membre actif et responsable dans la communauté.

Bonne semaine.

P. Germán le 27 mai 2018

Message du P. Germán le 20 mai 2018 LA CONFIRMATION

posted May 18, 2018, 6:52 PM by German Sanchez

Message du P. Germán

LA CONFIRMATION

 

Le samedi 26 mai, nous aurons la joie d’accueillir Mgr Gordon Bennett, évêque jésuite à la retraite, qui sera avec nous pour donner le sacrement de la Confirmation à 33 jeunes de la paroisse, dont un francophone (Igor) d’Orange County.

Merci de garder ces jeunes dans votre prière et de les accompagner dans le nouvel engagement qu’ils prennent avec Dieu et avec l’Eglise.

Je profite de cette occasion pour inviter tous les adultes qui n’ont pas reçu ce sacrement à prendre contact avec nous et à commencer une préparation pour que l’année prochaine il n’y ait plus un seul adulte dans notre communauté sans avoir été marqué par le Saint Chrême qui nous consacre pour devenir la demeure de l’Esprit Saint.

Le sacrement de la Confirmation est un sacrement qui fait de nous des temples vivants de l’Esprit Saint.

Par ce sacrement nous acceptons d’accueillir l’Esprit Saint dans notre vie et nous nous engageons à nous laisser illuminer et guider par Lui.

Par ce sacrement nous nous engageons à devenir des membres actifs dans le Corps du Christ qui est l’Eglise.

Les chrétiens sont des hommes et des femmes privilégiés. Nous savons que l’Esprit de Dieu est en nous et nous avons reçu une mission de la part de l’Église : annoncer à toute la Création que Dieu est avec nous.

Aujourd’hui je vous invite à rendre grâce à Dieu pour cette bénédiction qui est le Sacrement de la Confirmation. Je vous invite à prendre conscience de la présence de l’Esprit de Dieu dans votre vie. Nous portons dans notre cœur un trésor : Dieu est avec nous. Nous sommes le tabernacle que Dieu a choisi pour habiter dans le monde.

Il y a quelques jours je lisais le témoignage d’un écrivain (Jean-Claude Guillebaud) qui a écrit un livre qui s’appelle « Je n’ai plus peur ». Il dit que la foi est le refus de la peur.

Le sacrement de la Confirmation nous transmet les sept dons de l’Esprit (la sagesse, l’intelligence, le conseil, la connaissance, l’affection filiale ou fraternité, la force et l’émerveillement ou l’adoration et la louange). Avec ces dons nous sommes « armés » pour vivre dans le monde sans avoir peur. Si Dieu est avec nous, qui peut être contre nous ?

Profitons de la célébration du sacrement de la confirmation dans notre paroisse pour raviver en nous les dons de l’Esprit.

Profitons de la célébration de ce sacrement dans notre communauté pour accueillir l’Esprit de Dieu en nous, pour profiter de tout ce que Dieu nous donne et pour nous engager dans l’Église et dans la société  pour que tous nos amis découvrent la beauté de l’Evangile et la joie de croire.

Aujourd’hui Dieu nous invite à ouvrir la porte de notre cœur pour l’accueillir et à ouvrir nos mains pour partager avec les autres tous les dons qu’Il nous a confiés.

Bonne fête de la Confirmation à tous les jeunes qui vont recevoir l’Esprit Saint par la prière et par l’imposition des mains de l’évêque. Merci à Mgr. Bennett pour partager sa foi avec nous. Et n’oubliez pas que nous sommes tous concernés par l’Esprit de Dieu qui vient une fois de plus dans notre communauté.

Bonne semaine.

P. Germán le 20 mai 2018

Message du P. Germán le 13 mai 2018 LE MOIS DE MAI ET LES SACREMENTS

posted May 9, 2018, 5:59 PM by German Sanchez

Message du P. Germán

LE MOIS DE MAI ET LES SACREMENTS

 

Le mois de mai est particulièrement actif dans les paroisses.

Cette année nous allons célébrer la fête de l’Ascension le 13 mai, la Pentecôte le 20 et la fête de la Trinité le 27 mai.

Dans notre paroisse, en plus de ces célébrations de l’Église Universelle nous aurons la joie de célébrer les premières communions en espagnol et en anglais le dimanche 20 mai et en français le samedi 3 juin à Newport Beach et le dimanche 4 à Saint Sébastien. Nous aurons les confirmations le samedi 26 mai à 17h et des jeunes des trois communautés linguistiques recevront ce sacrement ce jour-là.

Le mois de mai est un mois dans lequel notre église se remplit tous les dimanches. Les enfants, les jeunes, et les amis participent aux célébrations pour accompagner celui ou celle qui reçoit un sacrement. Nous sommes heureux de vous accueillir et nous espérons que vous allez vivre dans notre communauté une belle rencontre avec le Christ et un moment de joie dans la prière avec notre communauté.

Après le mois de mai il y a un phénomène particulier. On ne voit plus tous les enfants. Parmi les jeunes qui ont reçu la Confirmation il y a très peu qui reviennent régulièrement à la messe. Les familles et les amis qui venaient pour accompagner les enfants et les jeunes ne reviennent plus le dimanche. Pourquoi ? Où est l’erreur ? Que devons-nous faire pour éviter que ceci se produise chaque année ?

Dans toutes les paroisses ici et ailleurs, les communautés se plaignent de la même situation. Nous n’avons pas encore trouvé la cause de ce problème et encore moins la solution.

Je voudrais inviter tous les paroissiens qui participent régulièrement à la messe dominicale à faire un effort cette année.

Si vous connaissez une famille dans laquelle il y a eu un enfant ou un jeune qui a reçu un sacrement cette année, essayez de parler avec les parents. Avec beaucoup de respect et sans les juger, invitez-les à revenir. Dites-leur que la communauté a besoin de leur présence tous les dimanches. Que l’Église a un message important pour les familles, pour les enfants et pour les jeunes. Que Dieu nous attend tous les dimanches pour nous aider à mieux vivre. Que le dimanche est une journée que nous devons consacrer au Seigneur pour lui dire merci pour tout ce qu’il nous donne. Que la foi ne nous donne pas d’argent mais qu’elle nous donne paix et amour pour vivre mieux.

Si chaque famille fait revenir une autre, nous allons voir en quelques jours la différence.

Je compte sur vous tous pour éviter que les mois de Juin, Juillet et Août soient des mois dans lesquels nous ne voyons plus les familles qui ont des enfants et des jeunes.

Essayons de prier pour toutes les familles qui n’ont pas encore découvert la joie de croire et l’importance d’être membre d’une communauté. N’ayons pas peur d’inviter nos amis et de les aider à découvrir les activités que nous proposons.

Merci.

Bonne semaine.

P. Germán le 13 mai 2018

Message du P. Germán le 6 mai 2018 2ème Message : GAUDETE ET EXSULTATE. REJOUISSEZ VOUS ET SOYEZ DANS ALLÉGRESSE

posted May 3, 2018, 6:40 PM by German Sanchez

Message du P. Germán

2ème Message :

GAUDETE ET EXSULTATE. REJOUISSEZ VOUS ET SOYEZ DANS ALLÉGRESSE

Dans le message de la semaine dernière j’ai fait une introduction générale à l’exhortation Gaudete et Exsultate que le Pape François signa le 19 mars et publia le 9 avril 2018.

Aujourd’hui je voudrais vous parler des trois derniers chapîtres de l’exhortation, dans lesquels le Pape François nous invite à marcher à la lumière du Maître et nous donne des caractéristiques de la sainteté et des armes pour l’atteindre.

Le chemin de la sainteté a été tracé par Jésus dans les Béatitudes. (Mt 5,3-12 ; Lc 6,20-30) Quand Jésus dit : Bienheureux… il aurait pu dire Heureux ou Saint ceux ou celles qui….

Le discours des Béatitudes n’est pas un discours qui utilise des mots qui nous plaisent. Il ne s’agit pas de faire plaisir mais de dire la vérité. Regardons les béatitudes avec le Pape Francois.

« Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume de Dieu est à eux ». Être pauvre de cœur, c’est cela la sainteté parce que la pauvreté nous aide à partager la vie des pauvres et à reconnaître le besoin que nous avons de Dieu et des autres.

« Heureux les doux, car ils possèderont la terre ». Avoir un cœur doux, c’est la sainteté parce que cela nous permet d’être comme Jésus qui est humble de cœur (Mt 11,29). Il est un roi modeste qui rentre dans la ville où il sera couronné, monté sur un âne (Mt 21,5).

« Heureux les affligés, car ils seront consolés ». Savoir pleurer avec les autres, c’est cela la sainteté parce que celui qui a pleuré dans sa vie est capable de comprendre la souffrance des autres.

« Heureux les affamés et les assoiffés de la justice, car ils seront rassasiés ». Rechercher la justice avec faim et soif, c’est cela la sainteté parce que la recherche de la justice est la participation à la construction du Royaume de Dieu.

« Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. » La miséricorde a deux aspects : donner, aider, servir et pardonner, comprendre. Donner et pardonner parce que nous avons beaucoup reçu et parce que nous sommes une armée de gens pardonnés. Regarder et agir avec miséricorde, c’est cela la sainteté.

« Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu. » Il faut avoir un cœur pur pour aimer en vérité et non pas seulement en paroles. Garder le cœur pur de tout ce qui s’oppose à l’amour, c’est cela la sainteté.

« Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu ».       La guerre n’a jamais réglé un conflit. Dans la guerre il n’y a pas de vainqueur, il n’y a que des perdants. Mais la guerre n’est pas le seul mal qui détruit nos relations. Il y a aussi la critique, la diffamation et le mensonge qui divisent l’humanité. Semer la paix autour de nous, c’est cela la sainteté.  

« Heureux les persécutés pour la justice, car le Royaume de Dieu est à eux ». Les Actes des Apôtres disent que les premiers chrétiens jouissaient de la sympathie « de tout le peuple » (Act 2,47 ; 4,21.33 ; 5,17-18) tandis que certaines autorités les harcelaient et les persécutaient (Act 4,1-3 ; 5,17-18). Lutter pour la justice et vivre en amitié avec Dieu et avec les autres est source de conflits avec ceux et celles qui abusent du pouvoir et qui ne pensent qu’à leur avantage. Accepter chaque jour le chemin de l’évangile, même s’il nous crée des problèmes, c’est cela la sainteté.

Après avoir montré que les béatitudes sont un chemin à la portée de tous pour répondre à l’appel à la sainteté dans le monde actuel, le Pape donne des critères pour mesurer notre réponse à l’appel à la sainteté et des armes pour avancer sur ce chemin.

Le chapître 25 de Saint Matthieu (vv. 31-46), « j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger, j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire, j’étais étranger et vous m’avez accueilli,….. ») n’est pas simplement une invitation à la charité (#96) ; c’est une page christologique qui décrit la présence du Christ dans notre monde.

Le Pape nous invite, avec beaucoup d’insistance, à accepter et à recevoir ces paroles du Christ, sans commentaires, sans élucubrations et sans des  excuses qui les privent de leur force (#97).

Le cœur battant de l’Évangile est la miséricorde dit le Pape François (# 97). Il confirme ses propos par des citations de l’Ancien et du Nouveau Testament ainsi que par la Tradition de l’Église et la vie de plusieurs Saint dans l’histoire de l’humanité. En parlant de l’accueil de l’étranger, le Pape dit : « il ne s’agit pas de l’invention d’un Pape ou d’un délire passager » (# 103) mais d’un appel de Dieu, présent dans l’histoire de toute l’humanité.

Avant de conclure ce texte, le Pape donne quelques caractéristiques de la sainteté dans le monde actuel: endurance, patience et douceur pour être centré, solidement axé sur Dieu qui aime et soutient. La joie et le sens de l’humour parce que la joie est le résultat de la présence de Dieu dans notre cœur et le mauvais humour s’oppose à l’espérance chrétienne et à la sérénité de celui/celle qui se laisse guider par l’Esprit. L’audace et la ferveur sont aussi des caractéristiques de la sainteté. Ces deux dernières sont nécessaires pour la mission de tous les baptisés. Elles nous aident à sortir « de l’individualisme, du spiritualisme, du repli dans de petits cercles, de la dépendance, de la routine, de la répétition de schémas préfixés, des dogmatismes, de la nostalgie, du pessimisme, du refuge dans les normes… ».(# 134). Pour aller au large, pour consacrer notre vie au service des autres le Pape nous rappelle que « ce qui est renfermé finit par sentir l’humidité et par nous rendre malades ». (# 133).  

La vie en communauté et la prière constante sont les deux dernières caractéristiques de la sainteté dans le texte du Pape.  « Si nous sommes trop seuls, nous perdons facilement le sens de la réalité, la clairvoyance intérieure et nous succombons. » (# 140). La communauté se construit « avec des petits détails quotidiens » ((# 143), comme la sainteté. La prière constante est indispensable dans le chemin de la sainteté. Sans la prière il n’y a pas de communication avec Dieu. Sans la prière nous nous éloignons de Jésus et nous n’écoutons pas la voix de l’Esprit Saint.       

L’exhortation finit en nous rappelant que la vie chrétienne est un combat ininterrompu, une lutte permanente contre le mal. Nous devons être toujours vigilants pour ne pas tomber dans la corruption spirituelle (# 164) qui consiste à ne pas trouver rien de grave à se reprocher. « Il s’agit d’un aveuglement confortable et autosuffisant où tout finit par sembler licite : la tromperie, la calomnie, l’égoïsme et d’autres formes subtiles » du mal (# 165). Le discernement est indispensable pour agir avec sagesse. Le discernement est un don de l’Esprit qui vient guider notre capacité de raisonner. Nous devons demander au Seigneur avec confiance le don du discernement et un désir profond d’être saints pour la gloire de Dieu et pour le bien de toute l’humanité.

Chers amis de Saint Sébastien, chers lecteurs de ce petit message, prenez le temps de lire en entier l’exhortation « Gaudete et Exsultate » du Pape François. Dans ce texte il y a un message pour vous. Ne refusez pas cet appel à la sainteté que Dieu nous adresse par la bouche du Pape François.

Bonne semaine.

P. Germán le 6 mai 2018

Message du P. Germán le 29 avril 2018 GAUDETE ET EXSULTATE REJOUISSEZ VOUS ET SOYEZ DANS ALLÉGRESSE

posted Apr 30, 2018, 10:37 AM by German Sanchez

Message du P. Germán

GAUDETE ET EXSULTATE REJOUISSEZ VOUS ET SOYEZ DANS ALLÉGRESSE

Le Pape François publia le 9 avril 2018 sa troisième Exhortation Apostolique, Gaudete et Exsultate après Evangelii Gaudium (La joie de l’Evangile le 24 novembre 2013) et Amoris Laetitia (La joie de l’amour le 19 mars 2016), avec cette citation de l’Évangile de Saint Matthieu (Mt 5,12) : « Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse ».

Une fois de plus, le Pape François utilise sa façon d’être pour donner à l’Église et aux hommes et femmes de bonne volonté des pistes pour vivre heureux. Dieu veut que nous soyons heureux parce que nous avons été créés pour cela. « Il veut que nous soyons saints et n’attend pas que nous nous contentions d’une existence médiocre, édulcorée, sans consistance ». # 1

Le Pape François nous rappelle avec des mots simples, avec une théologie profonde et fondée sur Saint Thomas d’Aquin et sur la Grande Tradition de l’Église et avec des exemples de la vie de tous les jours, que nous sommes tous appelés à devenir des saints et que le chemin de la sainteté est le chemin du bonheur.

Il s’agit d’un texte agréable et facile à lire. En le lisant, nous comprenons que la sainteté est aussi à notre portée : ne pas dire du mal du prochain, écouter avec patience et affection, prier dans les moments d’angoisse,… sont de petits pas qui nous conduisent vers la sainteté.

En cinq chapitres, le Pape nous parle de l’appel à la sainteté dans le monde actuel.

Dans toute l’exhortation il n’y a que deux mots qui peuvent sembler difficiles : Gnosticisme et Pélagianisme.

Le Pape dit que ce sont les deux tentations modernes qui peuvent nous dévier de la sainteté.

Le Gnosticisme actuel se caractérise par une foi qui ne fait référence qu’à la personne et à ses sentiments. Dans ce courant on préfère un Dieu sans Christ, un Christ sans Église et une Église sans communauté. On trouve une explication à tout et ce qui n’est pas compréhensible n’est pas accepté. Par la méditation et par la réflexion on croit tout comprendre et tout résoudre. La raison devient illimitée.

Le Pélagianisme moderne divinise notre volonté. Par la volonté l’homme devient capable de tout. Certains pensent que le seul fait d’accomplir la loi et ses préceptes fait de nous des hommes et des femmes justes. On oublie l’amour qui est le cœur de nos actions.      

Depuis le début de son pontificat, le Pape François insiste sur la joie, le bonheur et la bonne humeur qui doivent caractériser ceux et celles qui se laissent guider par l’Esprit de Dieu, car « la sainteté, au fond, c’est le fruit de l’Esprit Saint dans ta vie ». Ga 5,22-23 (# 15)

Je vous invite à lire ce texte comme s’il avait été écrit pour vous. Le Pape dit : « mon humble objectif est de faire résonner une fois de plus l’appel à la sainteté dans le contexte actuel ». #2

Cette exhortation est pour vous et pour moi. Peut-être que la lecture attentive, méditative et honnête de ce texte va changer notre vie et va nous mettre sur le chemin de la sainteté qui est le chemin du bonheur.

Dans le prochain bulletin je vous parlerai un peu plus de cette exhortation pour continuer à vous inviter à le lire et à le mettre en pratique dans la vie de tous les jours.

Si nous sommes plusieurs à répondre à l’invitation du Pape François, notre paroisse aura un peu plus de saints heureux de témoigner de la joie et l’allégresse qui sont le fruit de la présence de l’Esprit Saint dans notre vie.

Bonne semaine.

P. Germán le 29 avril 2018

Message du P. Germán le 22 avril 2018 TES MAINS SONT UNE BENEDICTION

posted Apr 21, 2018, 1:16 PM by German Sanchez   [ updated Apr 21, 2018, 1:23 PM ]

Message du P. Germán

Le message de cette semaine a été rédigé par Sœur Ivon qui est la dernière sœur arrivée dans notre communauté. Merci.

 

TES MAINS SONT UNE BENEDICTION

La vie nous a été donnée pour être donnée et non pas pour la garder. La meilleure manière de donner notre vie est le service aux autres.

Mère Teresa de Calcutta disait : « quand Dieu regarde ses mains il me voit ». Quand Dieu regarde ses mains il te voit toi et moi parce que nous sommes son œuvre la plus grande de son amour. Quand tu regardes tes mains qui vois-tu en elles ? Chaque partie de notre corps a une fonction importante, comme les mains qui ont la mission de servir et d’aider.

Dans ce monde nous avons tous une mission à accomplir et sa réalisation dépend de chacun de nous. Nous sommes serviteurs dans la famille, au travail, dans la paroisse, dans l’école,… notre mission est de servir toujours. Le service nous aide à découvrir les besoins de ceux et celles qui sont abandonnés, opprimés, délaissés parce qu’ils n’ont pas le nécessaire pour vivre.

Quand nous sommes capables de toucher la chair blessée du Christ, du pauvre, de celui ou de celle qui souffre, alors nous sommes prêts à servir.

Le 25 mars, avec le soutien du P. Germán, des parents et des jeunes de la confirmation, nous avons réalisé dans la paroisse Saint Sébastien, une vente de nourriture pour aider la « Fondación Compasión » en Colombie. Sa mission est de construire des maisons pour les plus pauvres dans les départements de Antioquia et Sucre. Grâce à la bonne volonté et au travail de tous nous avons atteint notre but. Nous avons aidé une famille dans un pays lointain à vivre dans des conditions dignes.

Le Pape François dit : « Il serait beau si chacun de nous nous pouvons dire : « aujourd’hui j’ai fait un geste d’amour pour les autres ».

Le 25 mars, après une longue journée de travail de solidarité, nous avons pu dire : « Nous avons réalisé un geste d’amour pour les autres ». C’est cela l’Église, un « hôpital de campagne » où ses membres sortent pour guérir les blessures de ceux et celles qui ont mal ou qui souffrent.

Que la résurrection du Christ remplisse nos cœurs d’Espérance et joie pour que nous puissions sortir, tous les jours de notre vie, à la rencontre du pauvre et du nécessiteux. Ainsi nous allons annoncer que Christ est vivant, comme Marie Madeleine l’a annoncé le matin de Pâques.

Merci à tous pour votre soutien.

Bonne semaine.

Soeur Ivon Bruno.

Message du P. Germán le 15 avril 2018 LA COMMUNAUTÉ

posted Apr 13, 2018, 6:31 PM by German Sanchez

Message du P. Germán

 LA COMMUNAUTÉ

Le Temps Pascal invite les chrétiens à réfléchir sur la communauté. Pendant le temps pascal nous lisons le livre des Actes des Apôtres et nous regardons la première communauté chrétienne qui se construit malgré les persécutions.

Les études qui m’ont préparé pour devenir prêtre et l’expérience acquise en 27 ans au service de l’Église m’ont aidé à comprendre que la principale mission de tous les prêtres est d’aider les chrétiens à former des communautés.

Je crois profondément que la communauté est indispensable pour vivre la foi. Je suis convaincu que la beauté des célébrations, l’accueil, la vitalité et l’ouverture d’une communauté sont le meilleur témoignage que les chrétiens peuvent offrir à ceux et celles qui ne croient pas.

Dans la communauté nous recevons les sacrements, dans la communauté nous accueillons la Parole de Dieu, dans la communauté nous avons des frères et sœurs qui croient, comme nous, que l’Esprit de Dieu est au milieu de nous. La communauté nous aide à célébrer les moments de joie et les moments difficiles de notre existence. La communauté est le Corps du Christ visible dans notre quartier. S’il n’y avait pas de communauté il n’y aurait pas de sacrements et il n’y aurait pas de lieu pour nourrir la foi. Sans la communauté, l’Église de Jésus Christ ne peut pas exister.

La communauté existe grâce à la présence de tous les chrétiens qui ont découvert qu’ils ne pouvaient pas vivre la foi seul. Dieu nous attend toujours dans l’Église et Il se révèle à nous dans la communauté.

Nous sommes les héritiers des belles communautés que nos parents et grands-parents ont construites pour eux et pour nous.

La plupart d’entre nous sommes arrivés dans la communauté dans laquelle nous sommes actuellement et nous y avons trouvé une belle église, des salles pour nous rencontrer, un presbytère où il y avait un prêtre, des chrétiens qui se rassemblent et qui nous proposent beaucoup d’activités pour nous aider à mieux connaître Jésus et à découvrir la beauté de notre foi.

Beaucoup de chrétiens viennent à la messe et ne se rendent pas compte que dans cette église qui les accueille il y a une belle communauté qui s’est occupée de préparer la célébration et de décorer le lieu pour que tout soit beau.

En ce temps de Pâques, je voudrais que nous rendions grâce à Dieu pour la communauté qui nous accueille tous les dimanches et pour la communauté qui prépare beaucoup d’activités pour que nous puissions recevoir les sacrements, écouter la Parole de Dieu, vivre le partage et découvrir la joie de croire.

Je vous invite à découvrir ce que la communauté vous apporte, ce que vous recevez chaque fois que vous venez à l’Église et toutes les bénédictions et les Bonnes Nouvelles que la communauté vous transmet de la part de Dieu.

Rendons grâce à Dieu pour la communauté de Saint Sébastien qui est très différente des autres et dans laquelle nous nous sentons chez nous.

En même temps, prenons conscience que la vitalité de la communauté dépend de la présence et de l’engagement de tous ses membres. Vous avez beaucoup de dons. Le Seigneur vous a confié des innombrables talents. Comment pouvez-vous les mettre au service de la communauté ? Que pouvez-vous faire pour devenir membre actif de cette communauté qui vous a tant donné et qui a besoin de vous et de tous ?

En cette semaine je vous invite à réfléchir sur l’engagement que vous pouvez prendre pour manifester votre appartenance à la communauté et votre désir de participer à la beauté et au développement de cette Église particulière qui s’appelle Saint Sébastien.

Nous sommes le Corps du Christ et chacun de nous est un membre de ce Corps.  

Bonne Semaine.

P. Germán le 15 avril 2018

Message du P. Germán le 8 avril 2018 LE TEMPS PASCAL

posted Apr 6, 2018, 1:53 PM by German Sanchez

Message du P. Germán

 LE TEMPS PASCAL

Le Temps Pascal est un temps privilégié pour tous les chrétiens.

Nous célébrons la résurrection du Christ et sa présence parmi nous.

Pendant le temps pascal, l’Église nous invite à parcourir les actes des Apôtres qui nous relatent la vie de la première communauté chrétienne.

Pendant le temps pascal, l’Église nous parle souvent du baptême pour que nous prenions conscience d’avoir été baptisés dans la mort et la résurrection du Christ.

Pendant le temps pascal, l’Église utilise souvent l’eau du baptistère et la lumière du Cierge Pascal pour nous rappeler que le Christ est notre lumière et que notre mission est de transmettre cette lumière à tous nos frères et sœurs.

Pendant le temps pascal, je vous invite à vous arrêter quelques minutes devant les fonts baptismaux pour renouveler vos promesses baptismales, pour  bénir votre corps avec l’eau qui rappelle le baptême, pour vous engager, une fois de plus avec Dieu, à travailler pour que le mal disparaisse de notre vie et notre société, pour redire au Seigneur que nous sommes ses disciples parce que nous voulons travailler avec Lui dans la construction d’un monde meilleur.

Pendant le temps pascal, je vous invite aussi à vous arrêter quelques minutes devant le Cierge Pascal. Nous avons la chance d’avoir un très beau cierge. Sa décoration nous arrive chaque année d’Allemagne. Dans le bulletin de la semaine dernière je vous ai parlé de la signification de la décoration du cierge pascal de cette année. Le message est toujours sur le site internet de notre paroisse.

Le Cierge Pascal est allumé durant toutes les célébrations du temps pascal. Il est allumé jusqu’au jour de la Pentecôte. Ensuite il sera allumé chaque fois que nous célébrons un sacrement ou des funérailles.

Dans notre église, nous essayons de maintenir le Cierge Pascal visible de tous et entouré de fleurs.

Il nous semble important que tous les chrétiens découvrent la beauté du Cierge Pascal pour qu’ils pensent aussi à la beauté de la vie que Dieu nous donne. Le Cierge Pascal est dans l’église pour nous dire que le Christ est notre lumière. Il est notre guide et notre force.

N’hésitons pas à prier devant le Cierge Pascal pour que la lumière du Christ ressuscité nous illumine dans les moments difficiles de notre vie, pour que cette lumière nous aide à prendre les meilleures décisions, pour que cette lumière soit toujours dans notre cœur pour illuminer les moments de ténèbres ou sombres de notre existence.

Le temps pascal est un temps pour découvrir la beauté de la communauté. Nous avons reçu le baptême dans une communauté. Nous recevons les sacrements dans une communauté. Le jour de notre départ de cette terre, notre famille et nos amis vont être accueillis dans une communauté pour prier pour nous et pour écouter une parole de consolation. Sans la communauté il n’y a pas de vie chrétienne.

Essayons de participer à la vie de la communauté pour que nos enfants et petits-enfants reçoivent de nous en héritage une belle communauté dans laquelle ils se sentent en famille et en confiance pour partager avec elle leurs joies et leurs souffrances.

Le temps pascal est fait pour célébrer la joie d’être chrétiens au sein d’une communauté.

P. Germán le 8 avril 2018

Message du P. Germán le 1er avril 2018 LE CIERGE PASCAL 2018

posted Mar 28, 2018, 6:15 PM by German Sanchez   [ updated Mar 28, 2018, 6:15 PM ]

Message du P. Germán

 LE CIERGE PASCAL 2018


Depuis que je suis prêtre (1990) j’ai toujours eu la chance de recevoir d’Allemagne la décoration pour le cierge Pascal de ma paroisse.

Ludger Kintzinger étudia avec moi à Rome. Il profite de ses qualités d’artiste pour réaliser chaque année une belle décoration pour le cierge pascal de sa paroisse Marie de la Paix (Vechta en Allemagne) et en même temps il fait un autre exemplaire pour l’offrir à la paroisse où je me trouve.

Le curé de la paroisse allemande, le Père Richard, qui a célébré ses 80 ans en mars 2016 est très fier de son cierge pascal. Il est heureux de voir sa paroisse, qui fait partie d’une petite ville de 25.000 habitants, en communion, grâce au cierge pascal, avec une paroisse d’une grande ville américaine, Los Angeles.

Cette année, Ludger a pris comme thème « les mains ».

Il y a des centaines de versets dans la Bible qui parlent des mains. Les mains sont un symbole utilisé souvent pour parler de la communauté. Elles nous font penser à la communauté, au rassemblement, à l’aide, au travail. Les mains nous font penser à la tendresse, à une caresse, à la prière et à la main de Dieu qui rejoint la main de l’homme pour le sauver, pour le sortir de sa souffrance. Mais les mains peuvent représenter aussi la lutte, la guerre, l’oppression, l’esclavage, la prison.

Sur le cierge pascal de cette année, nous avons des mains tournées vers le haut et placées sur un fond doré. Elles tendent vers la lumière du cierge et sont aussi un symbole de la supplication et un cri de tous les hommes et les femmes qui souffrent. La couleur dorée nous rappelle les icones byzantines qui utilisent cette couleur pour représenter la sainteté, la divinité. Sur ce fond de sainteté et de divinité se trouve l’humanité représentée par ces mains de couleurs différentes. Les couleurs rappellent notre diversité et nous font penser aussi aux multiples préoccupations, intentions et activités de notre humanité.

Mon ami Ludger dit qu’en allemand on utilise le mot main (hand) dans la formation de différentes paroles. (Action= Handlung ; Négociation= Verhandlung ; Artisan= Händler ; Traitement= Behandlung….).

Je vous invite à trouver au moins 5 paroles, dans votre langue qui utilisent le mot main.

Ludger raconte qu’à Münster/Westfalia dans une des plus grandes églises gothiques, St Ludgeri, il y avait un grand crucifix en bois qui avait perdu ses mains lors des bombardements de la deuxième guerre mondiale. Il a été restauré mais on ne lui a pas ajouté des mains. Les restaurateurs ont mis les paroles suivantes : « Je n’ai d’autres mains que les vôtres ».

Notre Cierge Pascal nous rappelle que le Christ est ressuscité pour tous. La lumière de Pâques illumine et réchauffe les mains de tous ceux et celles qui s’approchent d’elle. En cette année 2018 la fête de Pâques nous invite à ouvrir nos mains pour accueillir la lumière et la force du Christ ressuscité, à devenir les mains du Christ pour travailler pour la paix et pour le bien-être de tous nos frères et sœurs.

Essayez de trouver par vous-même le message que le Seigneur vous donne à travers ce beau cierge pascal.

En cette période pascale, prenons du temps pour contempler le Cierge Pascal de notre paroisse. Rappelons-nous que quelque part au Nord de l’Allemagne, le même cierge est en train de briller. Pensons à ceux et celles qui loin de nous prient devant le même cierge pascal. C’est cela la catholicité de l’Église.

Profitons du Cierge Pascal pour prier devant le Christ ressuscité et pour lui confier nos peurs et nos souffrances. Laissons-nous illuminer par la lumière de la résurrection pour que notre vie rayonne de la présence du Christ.   

Le Cierge Pascal sera allumé pendant tout le temps pascal et il brillera aussi pendant les baptêmes, les confirmations, les ordinations, les mariages, les funérailles et les grandes fêtes liturgiques de l’Église pour nous rappeler que nous appartenons au Christ et que le Centre de la vie de tous les chrétiens est le Christ qui est notre lumière.

Venez contempler notre Cierge Pascal et rappelez-vous que dans nos obscurités le Christ allume un feu qui ne s’éteint jamais. Alléluia.

Joyeuses Fêtes de Pâques.

P. Germán le 1er avril 2018

Message du P. Germán le 25 mars 2018 LA SEMAINE SAINTE 2018

posted Mar 21, 2018, 12:04 PM by German Sanchez

Message du P. Germán

 LA SEMAINE SAINTE 2018

La Semaine Sainte est une semaine spéciale pour tous les chrétiens.

Tout commence avec le dimanche des Rameaux. Ce jour-là nous méditons la Passion du Christ et nous célébrons son entrée à Jérusalem. Le dimanche des Rameaux est un des dimanches où nos églises sont le plus fréquentées. La bénédiction des Rameaux se fait seulement au début de la célébration, à l’extérieur de l’église dans les messes en anglais et au parking de l’école dans les autres messes. Ensuite nous partons en procession vers l’Église pour nous rappeler que nous sommes une Eglise en marche.

Le lundi 26 mars à 19h aura lieu la Messe Chrismale à la Cathédrale. C’est une très belle messe avec l’archevêque, les évêques auxiliaires, les prêtres, les diacres et beaucoup de chrétiens de l’archidiocèse.

Le Jeudi Saint nous célébrerons une messe trilingue à 19h. Dans cette célébration nous faisons mémoire de la dernière Cène du Christ avec ses disciples. Le Jeudi Saint l’Église célèbre l’institution de l’Eucharistie.

Le Vendredi Saint est une journée sobre et triste. Nous célébrons la Passion et la Mort de Jésus. L’Eglise prie pour ceux et celles qui souffrent dans le monde entier. La liturgie du Vendredi Saint est une très belle liturgie car elle est faite de beaucoup de moments de silence et de contemplation. Ce jour-là nous aurons un Chemin de Croix à midi en espagnol et en anglais, la célébration de la Passion en anglais à 15h et la célébration de la Passion en espagnol à 19h.

Le Samedi Saint, la Vigile Pascale aura lieu à 19h00. Tout commence par la  bénédiction du feu et du nouveau Cierge Pascal qui nous accompagnera dans toutes les célébrations de l’année. Ensuite nous écoutons la Parole de Dieu en commençant par la Création, l’Exode, les prophètes et nous finissons les lectures par l’Évangile qui annonce la Résurrection du Christ.

La Vigile Pascale est une célébration pleine de lumière et d’espérance. Le Carême est fini et nous célébrons dans la joie la Vie qui vient du Christ ressuscité. Dans cette célébration nous baptisons des adultes et des adolescents. Ceux et celles qui sont baptisés reçoivent pour la première fois le Corps et le Sang du Christ et sont aussi confirmés.

Le dimanche de Pâques nous commençons une série de dimanches dans lesquels nous annonçons la Résurrection du Christ et nous écoutons les récits des apparitions.

La Semaine Sainte est une grande semaine pour tous les chrétiens. N’hésitez pas à participer à toutes les célébrations que votre emploi du temps vous permet.

Il est important de nourrir sa foi avec la prière, la Parole de Dieu et le rassemblement de l’Église.

Je voudrais voir l’église pleine dans toutes les célébrations. Venez célébrer avec la communauté les moments importants de l’histoire du Salut de l’humanité.

Je voudrais vous inviter à prier pour que tous les hommes et les femmes de bonne volonté découvrent le vrai visage de Dieu qui est miséricorde. Prions pour que toutes les religions s’unissent pour construire la fraternité et le respect de l’autre et de la création. Prions aussi pour le Pape François. Il a besoin de notre soutien et de notre prière pour continuer à guider l’Église sur le chemin de l’Évangile.

 Bonne Semaine Sainte.

P. Germán le 25 mars 2018

1-10 of 493

Comments